Economie

Rodez : le parc des expositions au centre du conseil d’agglo

Abonnés
  • « OK, c’est cher, le financement est lourd. Mais on a les moyens de le porter », a affirmé Christian Teyssèdre au sujet du parc.
    « OK, c’est cher, le financement est lourd. Mais on a les moyens de le porter », a affirmé Christian Teyssèdre au sujet du parc. JAT -
Publié le / Modifié le S'abonner

La validation de l’avant-projet définitif du bâtiment du futur parc des expositions de Malan a été, hier soir, le gros morceau du conseil communautaire.

Après une minute de silence dédiée à la mémoire de Bernard Saules et du jeune Jude, décédé à Aquavallon dernièrement, les élus communautaires ont entamé hier soir une séance à l’ordre du jour riche autant que dense.

Restructuration du stade Paul-Lignon

Après de brefs échanges, les élus communautaires ont décidé d’allouer à la commune de Rodez, sous la forme d’un fonds de concours, la somme de 450 000 € pour aider à la réalisation de la première tranche de travaux d’un coût total de 3,6 M€. Cette première tranche de travaux permettra, selon le président Christian Teyssèdre, « d’être aux normes pour la Ligue 2 » et comprendra des interventions sur les vestiaires, le terrain de jeu et l’éclairage. Elle sera réalisée, « idéalement » selon les services de l’agglo, de mai à octobre.

Siècle Soulages

Trois délibérations permettant de subventionner des manifestations dans le cadre du Siècle Soulages ont été adoptées : l’exposition d’Yves Klein (21 juin au 3 novembre au musée Soulages) sera soutenue à hauteur de 40 000 €, « Pierre Soulages, un musée imaginaire » (14 juin au 10 novembre à Fenaille) recevant elle 74 900 €. Enfin l’installation lumineuse de Miguel Chevalier à la cathédrale (8 au 18 août) recevra 40 000 €.

Parc des expositions de Malan

Le « gros morceau » de la soirée aura sans conteste été le parc des expositions de Malan et l’adoption de l’avant-projet définitif du bâtiment, porté par le cabinet Alain Sarfati Architecture. Si, en définitive, seuls deux élus communautaires d’opposition ont voté contre ce projet, les débats ont été longs. « OK, c’est cher, le financement est lourd. Mais on a les moyens de le porter, sur plusieurs années », affirmera Christian Teyssèdre.
D’autres fervents défenseurs du projet se sont exprimés (à commencer par Jean-Philippe Sadoul) pour lever les doutes, notamment, sur leur capacité à faire fonctionner (en d’autres termes, à rentabiliser), jour après jour et semaine après semaine, ladite structure.
Plusieurs interrogations subsistent cependant quant à ce dossier, à commencer par la participation financière espérée du Département, attendant vraisemblablement la validation de l’avant-projet définitif pour se prononcer. « Je sais qu’il ira au bout, j’ai confiance », a souligné Jean-Philippe Sadoul.
Le maire du Monastère Michel Gantou a lui fait part de ses inquiétudes à la perspective de l’ouverture d’une nouvelle route entre Flavin et Olemps, qui aurait selon lui pour conséquence d’augmenter le trafic routier dans la ville.
Les travaux devraient démarrer fin 2019 pour une ouverture au début de l’année 2022.
 

Xavier Buisson
L'immobilier à Rodez

81000 €

A vendre proche centre ville T4 traversant, actuellement loué , au 2ème éta[...]

499 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement en centre ville[...]

14000 €

RODEZ - Quartier IUFM - Garage d'environ 14 m²Situé à quelques minutes à pi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir