Sabria Djafar, blogueuse à la rencontre des femmes du monde

  • Sabria Djafar, globe-trotteuse et blogueuse made in Aveyron !
    Sabria Djafar, globe-trotteuse et blogueuse made in Aveyron !
  • Sabria Djafar, globe-trotteuse et blogueuse. Sabria Djafar, globe-trotteuse et blogueuse.
    Sabria Djafar, globe-trotteuse et blogueuse.
  • Quand elle n'est pas à l'autre bout du globe, Sabria Djafar aime venir se ressourcer à Rodez auprès de sa famille.
    Quand elle n'est pas à l'autre bout du globe, Sabria Djafar aime venir se ressourcer à Rodez auprès de sa famille.
Publié le

Depuis plusieurs années, la Ruthénoise parcourt les quatre coins du globe à la rencontre de femmes dont elle brosse le portrait sur son blog All Around The Girl. Et sur les réseaux sociaux où plus de 8000 personnes la suivent au quotidien. Portrait. 

Depuis toujours, le cœur de Sabria Djafar ne bat que pour une chose : voyager. Encore et toujours, aux quatre coins du globe. En 2012, la pétillante Ruthénoise s’est même lancée dans l’aventure All Around The Girl, du nom de son site internet et de son Instagram où plus de 8 000 personnes la suivent quotidiennement. Une aventure dans laquelle elle brosse le portrait de femmes croisées lors de ses pérégrinations.

Alors, d’où est venue cette idée de mettre en avant toutes ces femmes, d’horizons parfois très divers ? Sabria Djafar n’arrive pas forcément à l’expliquer, juste avance-t-elle son admiration pour ses semblables. Puis, il y a cette grand-mère, disparue, et qui reste plus que jamais comme un modèle… Un brin féministe ? Elle dit l’être devenue au fil de toutes ces rencontres mais « loin du cliché de la féministe énervée, style Femen ». Un féminisme enjoué en somme. À l’image de la personnalité de Sabria Djafar. Et de sa plume lors de ces articles, tantôt pleine de vie, tantôt touchante. Comme lors de son dernier voyage en Colombie - « Un des plus beaux pays que j’ai fait ! » -, en décembre dernier, et la rencontre avec cette femme de 88 ans, kidnappée et violée durant des années par son « mari »… « À chaque fois, je demande aux femmes quel est leur secret du bonheur. Et même cette dame avait une réponse à me fournir ! Mon but en faisant le portrait de telles femmes est d’inspirer d’autres femmes dans leur quête du bonheur. Moi, cela me nourrit énormément », confie Sabria.

De la Colombie à l’Iran

Installée à Paris depuis plusieurs années - « Il me faut bien un pied à terre ! », sourit la globe-trotteuse -, la jeune femme s’est déjà fait un petit nom sur les réseaux sociaux. Et certains pays voient même d’un très bon œil sa venue pour promouvoir la femme, à l’image du royaume de Bahreïn récemment. Mais c’est dans un autre pays du golfe persique où Sabria Djafar a posé ses valises il y a quelques jours pour un mois : l’Iran. C’est une grande première pour cette globe-trotteuse, déjà partie aux quatre coins du monde. Et elle espère y découvrir de nouvelles trajectoires de vie, toujours plus touchantes les unes que les autres.

De la capitale Téhéran jusqu’aux endroits les plus reculés, comme elle a pris l’habitude de voyager depuis plusieurs années. « Les femmes qui vivent dans ce qu’on pourrait appeler des tribus m’intéressent de plus en plus », confie-t-elle d’ailleurs.

Sabria Djafar lors de son voyage en Colombie, ici au coeur de la Comuna 13 de Medellin.
Sabria Djafar lors de son voyage en Colombie, ici au coeur de la Comuna 13 de Medellin.

Quand liberté est synonyme de bonheur

À 35 ans désormais, Sabria Djafar n’imagine plus le voyage comme à 20 ans. « Au début, je réalisais beaucoup de partenariats, dans des hôtels luxueux, des environnements de strass et paillettes. Aujourd’hui, j’adore partir avec mon sac à dos ! », explique l’Aveyronnaise qui parle parfaitement espagnol et anglais, grâce à de multiples expériences Outre- Atlantique notamment.

Et ne comptez pas sur elle pour se poser d’ici peu : « Je n’ai jamais eu autant envie de voyager ! Je ne me vois vraiment pas à travailler dans un bureau avec des horaires fixes. J’adore ma liberté. Et qu’importe si les revenus d’une telle activité sont fluctuants et que cela prend beaucoup de temps… »

La liberté et le voyage, le moteur de cette femme… d’exception. Comme toutes celles dont elle ne cesse de brosser le portrait sur les réseaux. À suivre sans modération. Pour tous les amoureux d’ailleurs. Et de bonheur.

Bio express

Née le 19 août 1983 à Rodez, Sabria Djafar est le fruit d’une union entre un papa algérien et une maman hispano-italienne. Une mixité dans laquelle elle a certainement développé l’envie d’ailleurs. Car après un premier poste dans le luxueux hôtel Crillon à Paris, la jeune femme s’est envolée vers Barcelone, New-York ou encore Abu Dhabi afin de gravir les échelons dans l’évènementiel et la communication, toujours pour de grands complexes hôteliers (Sofitel, Hilton…). Avant de revenir à Paris et de se lancer dans l’aventure All Around The Girl, en novembre 2012. Depuis, Sabria a découvert plus d’une dizaine de pays à la recherche de femmes au destin particulier. Des femmes dont elle brosse aussi les portraits lors de ses retours en France. 

Pour suivre Sabria Djafar, rendez-vous sur son site internet : www.allaroundthegirl.com Ou sur Instagram : @allaroundthegirl

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?