Régionale 3 féminine

Basket-ball : les irréductibles filles des Lacs

  • Les filles du basket club des Lacs réalisent une magnifique saison et sont à deux doigts d’accéder aux play-offs d’accession .
    Les filles du basket club des Lacs réalisent une magnifique saison et sont à deux doigts d’accéder aux play-offs d’accession . CPA / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Tout juste remontées en Régionale 3 après une seule saison passée dans le championnat départemental, les filles du basket club des Lacs, situé à Villefranche-de-Panat, à peine 34 licenciés, réalisent une superbe saison, au point d’être qualifiées pour les play-off d’accession. Entretien avec la Présidente et coach, Valérie Gaubert.

En tant qu’équipe promue, pensiez-vous réaliser une si belle saison ?

Nous avions décidé de monter en régionale et de nous amuser. En aucun cas, nous pensions réaliser une si belle saison. Nous savions qu’on pouvait se maintenir, mais loin de penser à jouer à la montée. Alors nous poursuivons notre championnat, et nous prendrons une décision en fin de saison. Nous avons encore deux rencontres difficiles à jouer, à La Primaube contre Rodez Agglo II (5e), et à Gaillac(7e). Assurées de disputer les play-off quoi qu’il arrive, ces deux rencontres détermineront qui de nous ou de Saint-Orens, terminera deuxième et troisième, derrière Castres qui sauf accident, finira en tête et accédera directement à la R2.

Si nous remportons ces deux derniers matches, nous devrions être opposées à Condom, troisième de la poule A, sinon, ce sera Jegun. Pas le choix, ce sera forcément un lointain déplacement.

Qu’est-ce qui, selon vous, fait votre force ?

La défense du BC des Lacs (la meilleure de la division avec 47 points en moyenne par match), les contre attaques et notre jeu collectif.

Vous avez créé une petite surprise en battant Rignac (Régionale 2) samedi soir (57-41) en quart de finale de coupe d’Aveyron. Retrouver la finale comme l’an passé est-il désormais un objectif pour le club ?

La fierté d’un club est toujours de remporter la coupe d’Aveyron. Nous sommes en demi et attendons le prochain tirage.

Un remake contre Rodez Agglo ?

(rires)...

Comment se prépare la saison prochaine ?

Concernant l’effectif, nous avons beaucoup de blessées. Nous discuterons en fin de championnat de la saison prochaine. Pour ma part, je vais profiter de mon petit fils et donc je ne reprendrai pas le coaching. J’irai les encourager, c’est sûr… et les dépanner à la table de marque s’il manque du monde, car cela devient compliqué pour les petits clubs, en raison de la réglementation, qui oblige le club à disposer de trois personnes à l’organisation des rencontres, contre deux l’année dernière. Mais nous avons une nouvelle recrue, à savoir Ludovic Bouvier, qui vient nous apporter son aide et expérience en tant que coach.

Avez-vous des équipes de jeunes ?

Oui une dizaine de jeunes comprenant des filles et des garçons entraînés et coachés par Anaëlle Carrière, qui fait un excellent travail. Nous souhaiterions développer le basket chez les jeunes, mais cela reste compliqué au vu des distances qui séparent les villes et villages chez nous.

Comment fonctionnez-vous avec le BB Réquistanais ?

Nous étions en entente l’année dernière, mais nous n’avons pas pu continuer pour une raison réglementaire, car en accédant à la régionale 3 les ententes ne sont plus admises. Sinon nous aurions prolongé notre partenariat. Nous jouons majoritairement à Villefranche-de-Panat, mais si nous avons un souci de salle, comme le week-end où nous avons joué contre Saint-Orens, la salle de Réquista est disponible.

Encore joueuse ?

Au vue du nombre de blessées, il m’arrive de me noter sur la feuille en équipe I, mais en expliquant à mes joueuses de mettre les mains dans les poches, et que je ne rentre que si l’une d’entre elles venait à sortir pour 5 fautes. Je vais jouer avec l’équipe II parfois quand il manque du monde...

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

137500 €

Villefranche de Panat - Proche des lacs - Maison T3 de 93m² habitbles, en p[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir