Sociéte

Le projet de l’unité de méthanisation est en bonne voie de réalisation

  • Une assemblée à l’écoute des études de faisabilité.
    Une assemblée à l’écoute des études de faisabilité.
Publié le / Modifié le S'abonner

C’est en présence d’élus, de spécialistes et d’adhérents que l’association Métha causses s’est réunie sous la présidence de Thierry Cabrolier, agriculteur de métier.

Le contenu et le calendrier de l’étude et de développement a été présenté par l’équipe de Engie Bio Gaz qui a donné les performances du projet proche des 30 gigas w. Engie entrera dans le capital de la société mais sera minoritaire par rapport aux adhérents qui auront la maîtrise de production et la revente. Les études engagées après l’acceptation de la DREAL permettraient d’engager le choix du maître d’œuvre en 2020, pour un début de construction en 2021.

Les premiers résultats

La chambre d’agriculture a donné les premiers résultats de son étude, celle-ci fait apparaître 58 exploitations, soit 6 350 hectares sont engagés pour l’épandage ; 86 points de collectes référencés des effluents pour 45 529 tonnes (8 195 t de lisier et 36 878 t de fumier). Les 86 points de collecte proviennent principalement des bovins (lait et viande) puis des ovins et des caprins dont 83 % en fumier et 19 % en lisier sur un rayon de 15 km autour de Bozouls. Point de collecte : Bozouls (23), Rodelle (18), Gabriac (14), Espalion (9), Montrozier (7), Bessuéjouls (7), Sébrazac (3), Bertholène (2), Sébazac (1) Lassouts (1), Coubisou (1).

L’assolement se répartit ainsi : 86 % en herbe et 14 % en culture annuelles. Les représentants de la société CER France, spécialiste de l’accompagnement juridique pour la création de la SAS Métha Causse et de la SAS projet ont présenté ses directives. Le troisième volet de cette réunion concernait l’organisation par quatre commissions de travail 1° La logistique sous la responsabilité de Thierry Cabrolier (gestion logistique, transport) ; 2° la commission territoire en charge à Jean-Pierre Petit (suivi des adhérents, du permis de construire, communication) ; 3° Nicolas Bessiere est responsable de la stratégie (approches juridiques, relations avec le pool bancaire) ; 4° Philippe Barthas de la chambre d’agriculture suivra la commission technique de l’unité de méthanisation.

"Nous sommes dans un monde qui bouge et les collectivités locales ont un rôle à jouer dans le mix énergétique renouvelable. Ce système de production d’énergie s’insère dans un cercle vertueux d’économie circulaire de proximité par la valorisation de la ressource locale et celui des plusieurs types de déchets", déclare Jean-Michel Lalle. La communauté a fait le choix politique et financier fort de 200 000 € en prise de capital sur 3 ans".

CORRESPONDANT
L'immobilier à Bozouls

327 €

VENEZ DECOUVRIR CE JOLI T1BIS DANS UNE PETITE COPROPRIETE AVEC SON JARDIN E[...]

259000 €

Demeures de Charme, ventes d'exception. Proche de Bozouls 12 Aveyron. Dans[...]

285000 €

A découvrir sans tarder, maison contemporaine de 2006, composée de 4 grande[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir