Capdenac-Gare

Rallye auto : Sylvain Michel prend les commandes du Terre des Causses

Abonnés
  • Sylvain Michel vire en tête ce matin à l’issue de la 1re journée.
    Sylvain Michel vire en tête ce matin à l’issue de la 1re journée. Jean-Louis Bories -
Publié le / Modifié le S'abonner

Auteur de cinq scratches sur six, Sylvain Michel, le champion de France en titre hisse sa Skoda Fabia R5 en tête de la course à l’issue de la première journée du  24e Terre des Causses disputée ce samedi sous la pluie. La seconde étape a lieu ce dimanche.

Si les reconnaissances s’étaient déroulées tôt le matin sous une pluie battante, les cieux étaient finalement un plus clément, lors des spéciales, alternant ondées et grisailles. Des spéciales, entre Loupiac et Foissac en passant par La Bouyssière, qui voyaient Thibault Durbec, le vainqueur 2018, prendre le leadership au volant de sa Citroën DS3 WRC, dès le premier chrono du jour et ce malgré quelques petites frayeurs : « On a failli sortir deux fois, il faut se calmer. »
Parti plus prudemment avec sa Skoda Fabia R5, Sylvain Michel, le champion de France en titre prenait la deuxième place : « Il y a beaucoup plus d’eau sur la piste que lors des reconnaissances. On est sur un rythme tranquille. » C’est le Savoyard Lionel Baud, Citroën DS3 WRC, vainqueur sur ces mêmes causses en 2013 qui signait le 3e temps : « Je suis parti prudemment, on va augmenter le rythme au fur et à mesure. » À peine plus de dix kilomètres de spéciales avaient été parcourus que déjà une hiérarchie semblait s’établir.
Lors des deux spéciales suivantes, Sylvain Michel, Savoyard lui aussi, s’adjugeait les chronos mais n’arrivait pas à combler son retard sur Thibault Durbec malgré un tête-à-queue de ce dernier dans l’ES3 : « J’ai cru que le rallye allait s’arrêter là. » Le podium restait le même à l’issue de la première boucle de la journée. Après un passage par l’assistance les pilotes s’élançaient pour les trois dernières spéciales du jour.
C’est Sylvain Michel qui, après les deux scratchs de la première boucle, en enchaînait un troisième lui permettant enfin de prendre la 1re place provisoire. Thibault Durbec ne pouvait faire mieux que 6e et glissait à la deuxième du général : « Michel nous en a mis, il va falloir récupérer dans la prochaine. » Quant à Lionel Baud, en délicatesse avec ses commandes au volant il perdait du terrain et laissait la 3e marche du podium à Yohan Rossel sur Citroën C3 R5. Les spéciales suivantes étaient à l’image de la précédente avec un Sylvain Michel impérial qui s’adjugeait les deux derniers chronos. Le podium ne changeait plus jusqu’à l’arrivée et c’est le trio Michel, Durbec et Rossel qui l’occupait dans cet ordre. Derrière Lionel Baud conservait la 4e place tout en voyant William Wagner et sa toute nouvelle Volkswagen Polo GTI R5 pointer dans les rétroviseurs de même que la Skoda Fabia R5 de Mathieu Margaillan. Si les trois premiers qui se tiennent en vingt secondes ont déjà fait un petit trou d’une trentaine de secondes avec les suivants, nul ne peut encore pronostiquer l’ordre d’arrivée car les du 4e au 6e, il n’y a que 12 secondes d’écart. Rien n’est encore joué et aujourd’hui la bataille s’annonce chaude à tous les niveaux sur les spéciales de Montsales et La Brunie à parcourir deux fois chacune.
Dans la 208 Rally Cup, c’est Jean-Baptiste Franchesci, 16e au général qui prend la 1re place devant Patrick Magnou et Anthony Fotia.
Chez les Aveyronnais, le duo Christian Marti-Jean-Marc Laviale prend la 1re place honorifique avec sa Mitsubishi Evo 9 en terminant 18e du général devant Yanis Desangles et Nicolas Théron sur Subaru Impreza STI 20e qui devancent le Marmot François-Xavier Blanc 23e et 4e de la 208 Rally Cup.

Le programme du jour

7h30 : départ parc fermé Capdenac.
7h50 : reconnaissance spéciales 7 à 10.    
9h23 : assistance à Villeneuve-d’Aveyron (50 min).    
11h08 : ES 7 Montsales - La Teulière, 16,00 km.
11h38 : ES 8 La Brunie - Trigovie, 21,27 km.
12h08 : assistance à Villeneuve d’Aveyron (50 min).    
14h08 : ES 9 Montsales - La Teulière, 16,00 km.
14h38 : ES 10 La Brunie - Trigovie, 21,27 km.
15h08 : assistance à Villeneuve d’Aveyron (15 min).    
15h53 : podium d’arrivée à Capdenac.
 

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Capdenac-Gare

225000 €

Maison de type 7,située dans un quartier calme. Elle se compose au rez-de-c[...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir