Sécurité

Un entraînement de haut niveau dispensé à la caserne

  • Les stagiaires simulent une opération de désincarcération à la caserne de Millau.
    Les stagiaires simulent une opération de désincarcération à la caserne de Millau.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Quatorze stagiaires sont venus suivre une formation à la caserne millavoise.

La caserne de Millau fait office de pôle pédagogique privilégié en matière de sécurité routière. Quatorze stagiaires - venus du Tarn, de la Haute-Garonne et de l’Aveyron dans le cadre de leur formation initiale pour devenir sapeurs-pompiers professionnels - ont suivi leur apprentissage pendant quatre jours, cette semaine, afin de se perfectionner aux techniques liées à la sécurité routière, dont les nombreuses méthodes de désincarcération, mais aussi de s’adapter aux évolutions technologiques.

Encadrés par les sergents-chefs millavois Caroline Bourie, Julien Pelissou, Nicolas Liautard, Arnaud Gimenez, Sébastien Parguel et le Saint-Affricain Mathieu Bromblet, les stagiaires apprennent à travailler avec une application tout en étant appuyés par un drone, mais aussi à utiliser du matériel de pointe comme une scie-sabre pour la désincarcération, unique en Aveyron. "Nous devons intervenir sur des véhicules où les airbags sont sans cesse plus nombreux, où les mesures de sécurité sont primordiales, notamment sur les véhicules hybrides, explique le sergent-chef Julien Pelissou. Il faut s’adapter en permanence aux risques."

En tout, ces stagiaires de 25 ans de moyenne d’âge passeront douze semaines en formation. L’occasion de découvrir de nouvelles casernes et de mutualiser les moyens entre les différents Sdis, des départements voisins, voire plus loin. Les stagiaires sont déjà passés par la Vienne ou la Charente-Maritime, pour que chaque caserne enrichisse ces futurs professionnels de leurs points forts et les développent ailleurs.

Réagir