Rugby

Millau : la solidarité s’organise autour de Kakha Ugulava

Abonnés
  • Le pilier d’origine géorgienne bénéficie de tout le soutien de ses compatriotes.
    Le pilier d’origine géorgienne bénéficie de tout le soutien de ses compatriotes. Eva Tissot -
Publié le / Modifié le S'abonner

Grièvement blessé dans la nuit de samedi à dimanche, le pilier géorgien peut compter sur ses proches.

C’est encore l’émotion qui prédomine en ce début de semaine à Millau, après l’annonce de l’accident dont a été victime, dans la nuit de samedi à dimanche, Kakha Ugulava, l’un des joueurs de l’équipe senior du Som rugby. Immédiatement admis à Montpellier, le Géorgien a été plongé dans un coma artificiel pendant 48 heures, jusqu’à ce mardi matin.

Son état de santé semblait, lundi soir, ne montrer aucune complication, nous ont indiqué ses proches (lire ci-contre).

Mamuka Gorgodze et Levan Chilachava à son chevet

Depuis dimanche matin, sa famille et ses amis se relaient pour lui rendre visite à l’hôpital et être présents à ses côtés.

Plus largement, c’est toute la communauté géorgienne du milieu du rugby qui se mobilise depuis deux jours. Averti très tôt du drame, le joueur de Toulon Mamuka Gorgodze, proche du joueur, a pris sa voiture en pleine nuit depuis le Var, vers 3 heures du matin, pour se rendre au chevet d’Ugulava à Montpellier. Levan Chilachava, l’un des piliers du Montpellier Hérault rugby, est également l’un de ceux à être au plus près de "Kasho", le surnom donné à Ugulava par ses amis.

"Une chaîne de solidarité s’est mise en place de la part de la communauté géorgienne de Millau, Montpellier et même Toulon", souligne Yohann Chamoulaud, coéquipier et ami très proche de Kakha Ugulava à Millau, chargé de faire le lien entre la cité du gant et Montpellier.

"Un garçon en or"

"Ce sont les valeurs du rugby qui ressortent, mais surtout les valeurs géorgiennes, loue-t-il. Les Géorgiens sont comme ça. Ils sont solidaires, ne se perdent jamais de vue et font preuve d’une mentalité exceptionnelle. C’est d’ailleurs la première fois, depuis que je suis à Millau, que ‘Kasho’ ne m’appelle pas en l’espace de deux jours… ça fait bizarre." Yohann Chamoulaud insiste sur l’état d’esprit de son ami hospitalisé, qui aura 26 ans en mai. "‘Kasho’, derrière son caractère pas toujours simple, c’est un garçon en or. Il est généreux, entier et si vous lui donnez un peu d’amour, il vous le rend mille fois.". À Millau, ses partenaires et le staff du Som comptent bien lui apporter leur soutien également, dans l’attente de pouvoir lui rendre visite à l’hôpital. L’entraînement de mercredi devrait servir à enregistrer une série de vidéos qui ne devraient pas manquer de lui faire chaud au cœur.

L'immobilier à Millau

365 €

T2 MEUBLE T2 MEUBLE - T2 meublé à 2 pas de la Place de la Capelle. Pièce à [...]

415 €

T2 PROCHE CENTRE - Grand T2 de 58 m² en 1er étage d'un immeuble situé avenu[...]

479000 €

Située dans un quartier calme, à 5 minutes du centre-ville de Millau, cette[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir