Installation

Decazeville : direction l’ancien musée de géologie pour le Crédit agricole

  • Le musée de Géologie et son terrain vendus par la municipalité au Crédit agricole.
    Le musée de Géologie et son terrain vendus par la municipalité au Crédit agricole. DDM -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Crédit agricole va faire l’acquisition d’une parcelle communale abritant l’ancien musée de Géologie Pierre-Vetter, et de son espace public situé sur le parvis, pour réimplanter ses activités actuelles de banque et assurance sur cet emplacement situé au bas de la place Decazes.

Un déménagement qui s’inscrit au cœur d’un vaste plan de rénovation de toutes ses agences entrepris depuis quelques années par la banque verte. Dans sa délibération livrée aux élus, François Marty a exposé les raisons qui ont conduit le Crédit agricole à quitter son emplacement historique du centre bourg au profit de l’entrée de ville, "cette banque, propriétaire de ses locaux, a soumis aux deux autres copropriétaires de la tour Cabrol (NDLR : la commune de Decazeville et la communauté de communes, tous trois à parts égales de 33 %) leur participation financière en vue de la démolition de ce bâtiment en raison, notamment, de son coût énergétique très élevé, avant de s’engager à construire une nouvelle agence sur ce même emplacement de la rue Cayrade". Faute d’unanimité des trois propriétaires de la tour sur ce projet de démolition, "refusé par la communauté de communes", la banque s’est mise en quête d’un nouveau terrain pouvant accueillir ses affaires. C’est désormais chose faite avec la vente du musée, fermé au public depuis plusieurs années en raison de son état de vétusté, situé sur une parcelle de terrain attenante (1 589 m²) qui abrite un petit jardin public moyennant la somme de 26 400 €.

Un projet qui suscite de nombreuses questions, " vous mettez un terme définitif à l’existence du musée en sacrifiant ce bien public sur l’autel de l’économie. Que vont devenir les collections ? ", interroge Jean-Pierre Vaur. "Nous avons proposé à l’Aspibd de créer un musée commun, sans obtenir de réponse à ce jour", répond Alain Alonso. Reste que le devenir de la tour Cabrol, amputée de sa vitrine majeure, se posera forcément dans un avenir proche : location des locaux abritant la banque pour une nouvelle activité, rénovation totale du bâtiment ou démolition pure et simple, à ce jour, aucune de ces trois hypothèses ne tient pour l’heure la corde.

L'immobilier à Decazeville

34000 €

A VENDRE- Centre-ville IMMEUBLE de rapport à rénoverRDC:Local commercial en[...]

541 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec[...]

229000 €

A VENDRE -Proche Vallée du LOT-Nichée dans un écrin de verdure, 2 Maisons d[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir