Une exposition pour ne pas oublier

Abonnés
  • L’exposition a reçu de nombreux visiteurs parmi lesquels des enfants.
    L’exposition a reçu de nombreux visiteurs parmi lesquels des enfants.
Publié le

Du 25 au 30 mars, le comité cantonal de la Fnaca de Mur-de-Barrez a organisé une exposition sur la guerre d’Algérie dans une salle du château de Taussac mise gracieusement à disposition par Alain Cézac.

Cette guerre qui a bousculé et endeuillé toute une jeunesse qui n’avait rien demandé s’est déroulée à partir du mois de novembre 1954 et s’est terminée par la signature du Cessez-le-feu le 19 mars 1962. Elle a fait 30 000 victimes en France. L’ Aveyron a également payé un lourd tribut, 139 Aveyronnais y ayant laissé leur vie parmi lesquels quatre jeunes combattants du Carladez. L’exposition grâce à ses nombreux panneaux et documents relate le contexte, l’histoire et les évènements qui ont anticipé et marqué cette guerre. Les visiteurs, guidés par des anciens d’Algérie qui ont vécu de l’intérieur cette page de l’histoire et grâce à leurs témoignages ont pu mieux comprendre ce conflit.

Le dernier jour, les organisateurs ont eu le plaisir d’accueillir Caroline Crepon-Pillone directrice départementale de l’ Office national des anciens combattants (ONAC).

Les enfants de l’école de Taussac ont également visité cette exposition, accompagnés de leurs enseignantes.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Taussac

26000 €

Pour tout projet immobilier, ce terrain à bâtir dans la commune de Taussac.[...]

91800 €

Petit corps de ferme comprenant une maison en pierre, une maisonnette, une [...]

1361750 €

TAUSSAT-LES-BAINS. À deux pas du bassin d'Arcachon et du port de plaisance,[...]

Toutes les annonces immobilières de Taussac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?