Musique

Disquaire Day, la fête du vinyle avec Arnaud Rebotini

  • Le Disquaire Day célèbre sa 9e édition samedi, porté par l'excellente santé du vinyle.
    Le Disquaire Day célèbre sa 9e édition samedi, porté par l'excellente santé du vinyle. fabphoto / IStock.com -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - Près de 230 références, dont des raretés et des inédits, 220 revendeurs indépendants dans toute la France, un parrain de choix avec le musicien Arnaud Rebotini: le Disquaire Day célèbre sa 9e édition samedi, porté par l'excellente santé du vinyle.

L'engouement ne cesse de grandir autour de cet événement créé en 2011 à l'initiative du Calif (Club action des labels indépendants français), dans le sillage de Record Store Day né trois ans plus tôt aux Etats-Unis.

Le vinyle, qu'on a cru disparu corps et bien dans les années 90, ne cesse de prendre des parts de marché dans l'industrie du disque: il représente aujourd'hui près de 20% du marché physique. Ces cinq dernières années leurs ventes ont quintuplé en France.

Effet vertueux de ce retour en grâce: les disquaires indépendants sont aujourd'hui deux fois plus nombreux qu'en 2011. Ils seront plus de 200 dans 90 villes en France à participer à cette opération qui, en une seule journée, leur permet de réaliser en moyenne l'équivalent de leurs ventes de Noël.

Près de 230 disques - et une cassette audio pourpre de Prince ! - seront en vente en exclusivité. De quoi inspirer le parrain du "DD" Arnaud Rebotini, césarisé pour la bande originale de "120 battements par minute" et ancien disquaire à Paris.

Parmi les disques ciblés par ce propriétaire d'environ 10.000 vinyles, deux B.O.: "celle de la série +Les Sopranos+ dont je suis fan et celle du film +The Crow+ qui contient la reprise de +Dead Souls+ de Joy Division par Nine Inch Nails".

Le live "Elvis in Paris" d'Elvis Presley, "Stairway to Nick John" du groupe de metal Mastodon, "Live at Bam Balam" de Richard Pinhas (rock expérimental), "Bring it Down" du groupe punk britannique The Redskins ou les compilations "Studio One Showcase 45" (reggae) et "Cold War Countdown" (country), intéressent Rebotini dont l'album solo "Fix Me" et "Organique" sous le pseudonyme de Zend Avesta figurent également dans la liste.

Samedi, des dédicaces, des showcases, des DJ sets, seront organisés dans certains magasins.

A noter le "JJ Cale Experience" qui se tiendra à Paris, dans l'ancien couvent des Récollets, au Café A, avec un concert tribute qui réunira notamment H-Burns, Baptiste W. Hamon ou encore Axel Bauer.

Enfin, pour ceux qui ne savent plus comment classer leurs vinyles, un livre à conseiller: "L'art de ranger ses disques" de Frédéric Béghin et Philippe Blanchet, paru la semaine passée.

Réagir