MOYRAZèS

La vache et le cuisinier…

  • Une nouvelle plaque à accrocher au fronton du restaurant.
    Une nouvelle plaque à accrocher au fronton du restaurant.
Publié le / Modifié le S'abonner

Les bœufs de Pâques de Baraqueville viennent de s’achever et fidèle à la tradition, personne n’est reparti les mains vides. La maison Bastide après s’être beaucoup investie en restauration et animation sur l’évènement est retournée sur ses terres avec, comme chaque année, un animal acheté sur le concours, une aubrac de l’élevage de Christian Lacan de Roquelaure. Est-ce que cette magnifique bête leur aura tapé dans l’œil (l’animal est borgne), ou une recrudescence de sentiments l’aura emporté, il demeure que les 650 kg carcasse iront alimenter les menus du restaurant Les Coquelicots pendant un bon bout de temps. Et pour que le tour de table soit complet les mystérieux "frangins" viennent d’investir une somme non négligeable dans la rénovation de leur établissement de Moyrazès. Bar et salle affichent désormais des tables, des chaises et une desserte très contemporaine, le tout réalisé par des entreprises locales. Pour Pâques, les chevreaux à l’oseille seront au menu, l’élevage de Frédéric Carron et de Gil Aussibal de Montplaisir venant compléter les poules et autres lapins en chocolat pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Moyrazès

29500 €

Amoureux de belles pierres vous apprécierez cette bâtisse ancienne du XIX é[...]

37000 €

A la sortie d'un hameau paisible, proche de Moyrazès, terrain plat, constru[...]

449500 €

A 10 minutes de Rodez en direction d'Albi et de Toulouse, dans un cadre d[...]

Toutes les annonces immobilières de Moyrazès
Réagir