Si Baudelaire m’était conté

Abonnés
  • Des narrateurs férus de Baudelaire.
    Des narrateurs férus de Baudelaire.
Publié le

Dans le cadre du printemps des poètes qui fête cette année ses vingt ans d’existence, les responsables de la médiathèque de Gages ont invité des conteurs venus de l’association "Livres en liberté" de Campuac. C’est devant une assistance très intéressée que Nathalie Leloup et Bernard Fontaine, membres de ladite association, ont lu des poèmes tirés de "Les fleurs du mal", l’œuvre absolue de Baudelaire, tels "Bénédiction", "La vie antérieure", "L’homme et la mer" et tant d’autres encore, tandis que leur technicien, Jacques Abrieux projetait des illustrations du peintre Matisse spécialement conçues pour ces poèmes.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Montrozier

50300 €

Pas d'information[...]

Toutes les annonces immobilières de Montrozier
Réagir