Millau : l’aventure du Ninja Bar pour sceller une amitié

Abonnés
  • Nina Carles et Jeannick Le Hetet ont déjà travaillé ensemble dans d’autres établissements.
    Nina Carles et Jeannick Le Hetet ont déjà travaillé ensemble dans d’autres établissements. Midi Libre
Publié le

Nina Carles et Jeannick Le Hetet font revivre l’ancien Mirador, place de La Capelle.

Depuis plus de dix jours, l’ancien Mirador, fermé depuis octobre dernier, est devenu une véritable fourmilière, place de la Capelle. L’objectif était d’être fin prêt pour lancer une nouvelle aventure, jeudi soir : le Ninja Bar. L’enseigne n’est pas encore aux couleurs de Nina Carles et Jeannick Le Hetet, les deux amies, mais qu’importe, le gros du travail a été fait. Le carrelage a laissé place nette pour du parquet, le plafond a été nettoyé, l’isolation et la peinture refaites et la tapisserie de lémuriens enfin posée pour accueillir les premiers clients. "C’est un intérieur qui nous ressemble, souligne Nina. On s’est fait plaisir et il faut que les visiteurs en prennent autant à venir ici", reprend Jeannick. Si les travaux se sont réalisés en moins de deux semaines, c’est grâce aux proches des deux jeunes femmes, venus leur prêter mains fortes.

Une envie de se lancer

Pourtant, l’idée a été mûrement réfléchie par les deux Millavoises., qui se connaissent depuis près de six ans "Cela fait deux ans que nous en parlons entre nous, explique Nina. On a écumé depuis les brocantes pour aménager notre établissement avec des meubles chinés."

Les deux femmes sont à leur premier essai en tant que gérantes mais sont des figures bien connues dans le monde de la restauration et du service dans la cité du gant. Elles ont déjà travaillé ensemble au Tout va bien, au Méridien, en passant par le Golf ou l’Annexe. "On s’entend bien avec tout le monde, avancent Nina et Jeannick. On cherchait un terrain au bord du Tarn mais l’opportunité du Mirador s’est présentée à nous." Bien placées sur la place de la Capelle, les deux femmes se sont engagées pour une gérance de deux ans.

Des produits du coin

Pour commencer cette aventure, les deux compères misent sur une carte de vins de qualité ainsi que des boissons traditionnelless, mais réservent quelques surprises pour le futur. "Les visiteurs pourront également grignoter sur place avec des tapas, faits maison", précise-t-on. Les épicuriennes mettent un point d’honneur à travailler avec des produits locaux : "La charcuterie viendra de chez Viala et le fromage du Gaec des Truels et les autres produits frais du marché".

Avec des journées de 7 h 30 jusqu’à 22 heures "minimum", à l’exception d’une fermeture le dimanche, les gérantes ont déjà prévu d’embaucher une serveuse pour l’été afin de pouvoir ouvrir tous les jours.

Ces boute-en-train à la bonne humeur contagieuse ne comptent pas se reposer sur leurs lauriers et assurent que l’établissement "fonctionnera à l’ardoise", histoire de donner un arrière-goût de "reviens-y". Il n’est rien de plus urgent que le plaisir de se perdre à cette adresse !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

390 €

Coeur de Millau - appartement type 2 avec balcon - A LOUER, au cœur de Mill[...]

75000 €

Appartement T3 d'environ 85 m² à rénover au 2ème étage d'un immeuble quarti[...]

200 €

Studio proche du Parc de la Victoire - A LOUER - Proche du Parc de la Victo[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir