fédérale 2 (match en retard de la 16e journée)

Rugby à XV : Decazeville à Pamiers

Abonnés
  • Sans pression, sans objectif majeur de résultats, le Sporting peut encore jouer les trouble-fêtes  sur la pelouse de Pamiers,
    Sans pression, sans objectif majeur de résultats, le Sporting peut encore jouer les trouble-fêtes sur la pelouse de Pamiers, CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner

Dernier déplacement. Cela sent la fin de saison pour le Sporting qui se rend, ce dimanche 14 avril (15 h 30), à Pamiers avec une formation amputée, pour diverses raisons, de plusieurs cadres.

À commencer par les punis : Gaétan Lozano, Clément Foulquier, Jean-Baptiste Marty et Mickael Lavergne sont ainsi suspendus pour cette rencontre. Ensuite, il y a les blessés : Benjamin Rivas (cotes), Maxime Monbroussous (genou) et Tommy Iboudghacène (sciatique). Autant dire que la marche va être haute pour un club qui n’a plus rien à espérer de ce championnat si ce n’est de ne pas finir dernier et encore prétendre à se sauver administrativement.

C’est en tout cas la mission que se sont fixés les deux coaches Cyril Petit et Fabrice Landes pour les deux derniers matches de championnat à Pamiers et face à Gaillac, le 21 avril prochain. "Nous attendons de voir le même état d’esprit qu’affiché à Millau (défaite 28-18, NDLR), la semaine dernière ", affirme le premier, bien conscient que la tâche va être toutefois délicate. Délicate dans le sens où le SCD affronte des adversaires qui ne luttent pas dans la même catégorie en tutoyant depuis le début de saison les sommets de cette poule. À commencer par cette équipe de Pamiers qui semble intraitable sur ses terres avec pour référence son dernier succès sur Castelnaudary, 53-0. C’est dire l’ampleur de la tâche des Decazevillois qui devront combattre face à une formation qui joue, lors de ce match en retard, le dernier ticket pour les phases finales.

Sans pression, sans objectif majeur de résultats, le Sporting peut encore jouer les trouble-fêtes et mettre la panique sur la pelouse de Pamiers, comme il a su le faire sur celle de Millau. Pour cela, il faudra s’appuyer sur les bases et mettre ce grain de folie qui a manqué au club tout au long de la saison. "Se faire plaisir, s’amuser ", tels sont les mots d’ordre de Cyril Petit qui n’a pas perdu la fibre, l’envie de voir ses protégés puiser au fin fond de leurs ressources afin d’achever cette saison dignement.

L’équipe decazevilloise : Aguemoune – Legrand, Penche, Portero (c.), Salles – Accorsi (o), Larivière (m) – Sabbar, De March, Lac – Fiches, Besombes – A. Iboudghacène, Pons, Trayssac. Remplaçants : Teixera, Lema, Polonais, Gistau, Bouygues, Verdié, Petitjean.
Ph.C.
L'immobilier à Decazeville

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

59000 €

A VENDRE-Vallée du LOT, 100m de la rivière, maison de village avec grange, [...]

56500 €

Decazeville Maison avec deux T3 de 50m² au rez de jardin et 1er étage et po[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir