Fêtes et festivals

Espalion, Conques, Bozouls... En mai, l’Aveyron est joueur de blues

Abonnés
  • Le virtuose Fabrice Eulry joue le rôle du passeur avec les écoliers.
    Le virtuose Fabrice Eulry joue le rôle du passeur avec les écoliers. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Pour sa troisième édition, le festival Blues en Aveyron mêle les genres et les gens du 7 au 19 mai. Rencontre avec son maître d'oeuvre, Fabrice Eulry. 

Toute la musique que j’aime, elle vient de là, elle vient du blues". De la chanson culte de Johnny, Fabrice Eulry, qui a pris les commandes du festival porté par André Damon à Espalion, en fait un programme au panel musical éclectique à l’image de ses multiples facettes de pianiste virtuose pour la 3e édition du festival Blues en Aveyron du 7 au 19 mai. Entretien.

Comment est né le festival ?

Depuis 20 ans je joue au Petit-Journal Montparnasse puis au St-Michel à Paris qui sont deux clubs de jazz phare tenus par André Damon. Quand il a pris sa retraite à Espalion, il s’ennuyait et me faisait venir. Tout cela s’est structuré pour aboutir à un festival qui prend cette année une belle ampleur.

Pourquoi le choix du blues ?

Le blues est à la lisière de tous les genres. C’est un matériau avec trois accords, rythmique venu d’Afrique qui s’est adapté à l’harmonie européenne. Le blues se trouve aussi dans le rock, la country, le swing, le jazz, le classique… Le blues a une fluidité qui touche à tous les styles. C’est pour cela que l’on retrouve tous les aspects du blues au festival.

Comment êtes-vous venu à la musique ?

J’ai joué du piano à dix ans avec l’oreille. Mon père jouait un peu de l’oreille aussi. J’ai grandi dans ma musique. On écoutait aussi bien du Ray Charles, les Beatles, que Bach, Mozart, Schubert. À l’époque, les gens écoutaient de tout. On trouvait tous les genres dans les jukebox. Il y avait moins d’étiquettes qu’aujourd’hui où cela devient un ghetto mental. Le blues permet de s’exprimer librement, faisant le lien entre différentes cultures, de sensibilité, sans tabou. Il peut se développer avec ou sans technique, de façon intellectuelle ou pas. À l’origine, il vient d’une culture orale, par les esclaves. Les paroles de blues portent sur l’oppression universelle. Cela vous libère. L’universalité, l’esprit du blues, c’est l’esprit d’ouverture.

C’est pour cette raison que vous tenez des conférences, jouez pour des aînés dans les maisons de retraite et devant des scolaires ?

Les conférences comme celle que nous ferons au festival avec Fred Bonnet et bien d’autres, ont pour but le partage. C’est un trésor que les gens ignorent. Même notre Johnny national, sa chanson Toute la musique que j’aime est connue de toutes les générations. Le blues parle à tout le monde. Quant à mes prestations dans des Ehpad et dans des établissements scolaires, c’est une autre démarche. Depuis huit ans, je travaille pour la fondation "Résonnance" (avec 2N) qui amène la musique aussi bien dans les Ehpad que dans les camps de réfugiés, hôpitaux et handicapés. Ma rencontre avec Élizabeth Sombart, la fondatrice, a donné un sens à ma vie à une époque où je tournais en rond dans le show-business. Et le blues est un pilier car la musique a aussi donné un sens à ma vie. J’ai toujours joué pour les gens qui en ont besoin. Je suis un passeur.

Quelle est votre idole ?

Ray Charles. Il est justement à la lisière de tous les styles. Dans sa musique, il y a tout, aussi bien du rock, blues, jazz, classique…

Vous êtes né à Carmaux, les Tarnais ne vont-ils pas être jaloux du Festival blues en Aveyron ?

Je ne suis pas contre développer le festival Blues dans le Tarn ! Et puis, pas besoin d’inviter les Tarnais, ils s’invitent tout seul en Aveyron !

Points de vente

Pass et billetterie pour tous les concerts à la librairie Pont-Virgule à Espalion au 05 65 44 91 41 et au Blues Café, 28 rue Droite à Espalion. Pass et concerts Conques, Jeane Manson à Bozouls, Espalion, Rignac à La Maison du Livre de Rodez au 05 65 73 36 00. Le Pass donne accès à tous les concerts et manifestations. Billetterie en ligne : www.weezevent.com/blues-en-aveyron-2019
Pour le concert au Nayrac, réservations obligatoires au 06 98 16 41 52. Pour le concert à Graissac, réservations obligatoires au 05 65 66 19 75.

Au programme

7 mai : Fabrice Eulry en solo sur le piano supersonique Blüthner au Centre européen de Conques à 20 h 30.

7 mai : Bal et l’Accordéon de Tim Badoc à l’Espace culturel de St-Geniez à 20 h 30.

8 mai : Trophée du blues salle Francis-Poulenc à Espalion de 14 h 30 à minuit.

9 mai : concert de Cisco Herzaft et conférence "Ça blues de source" au centre culturel de St-Geneviève-sur-Argence à 20 h 30.

10 mai : Eulry, Huck, Milliet pour La facette New Orleans du blues et Baptiste Canvel (piano boogie) en première partie à la salle des fêtes de Graissac à 20 h 30.

11 mai : Eric Luter et les gagnants des Trophées du blues 2018 à la salle Francis-Poulenc d’Espalion à 20 h 30.

12 mai : Jeane Manson et ses choristes "Sur la route du gospel" à l’église Saint-Pie X de Bozouls à 17 h 30.

13 mai : conférence sur le blues de Fabrice Eulry pour les scolaires à la salle Francis-Poulenc d’Espalion de 14 h à 17 h.

14 mai : blues indien avec Sunny Sandhou au Blues Café, 28 rue Droite à Espalion à 20 h 30.

14 au 16 mai : Blues à l’hôpital, Fabrice Eulry en solo à la maison de retraite de Bozouls et la Maison d’accueil spécialisée de St-Côme.

17 mai : Twist & Blues avec Lady Jane Gasman, Eulry et Rolling Twisters à la salle des fêtes de Rignac à 20 h 30.

18 mai : Al Sanders, Fabrice Eulry et Rolling Twisters à l’Espace culturel de St-Geniez d’Olt à 20 h 30.

19 mai : Eulry, Mossler, Bonnet et la chorale intergénérationnelle du Nayrac à l’espace multiculturel du Nayrac à 15 h.

Olivier Courtil
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

307000 €

ST Cyprien sur Dourdou - Entre Rodez et Conques sur le chemin de Compostell[...]

95940 €

Située dans la Vallée du Lot, à 12 km de Conques, maison en pierre T3 d'env[...]

249900 €

Conques - en plein cœur du village découvrez cette maison transformé en cha[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir