Fédérale 2

Rugby : départ des deux coaches et fin de cycle à Decazeville

  • Les coentraîneurs decazevillois Cyril Petit (à gauche) et Fabrice Landes.
    Les coentraîneurs decazevillois Cyril Petit (à gauche) et Fabrice Landes. Archives JLB -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Sporting entre déjà dans une phase de préparation de la saison prochaine. Avec cette nouvelle défaite à Pamiers dimanche, les Decazevillois sont officiellement relégués en Fédérale 3, ne pouvant plus rejoindre Malemort, au classement.
Aussi, depuis quelques semaines, le travail est actif du côté des dirigeants bleu et blanc qui préparent la saison prochaine, dès maintenant. Ce n’est plus un secret pour personne à Decazeville : Fabrice Landes et Cyril Petit ont décidé d’arrêter d’entraîner après l’ultime match de Gaillac, dimanche prochain. « Après 23 ans passés à Decazeville, c’est dur de quitter le club. Surtout après les deux saisons que nous venons de vivre avec Cyril Petit », confirme Fabrice Landes. Et de poursuivre : « J’ai le cœur decazevillois et terminer comme cela, c’est triste mais aujourd’hui il faut autre chose au club. Il a besoin de se reconstruire. »
Les rumeurs vont ainsi bon train dans le landerneau decazevillois où il se murmure déjà que les présidents Patrick Malpel et Christian Murat auraient déjà trouvé les remplaçants au duo d’entraîneurs, sans que ce soit acté officiellement. Si les noms ne sont pas encore connus, il est fort à parier que le choix s’est tourné vers des personnes qui connaissent le club et n’arrivent pas en terre inconnue dans un Bassin decazevillois où l’on aime travailler dans la continuité sans faire de vague et sereinement.
Dans les prochaines semaines, l’organigramme sportif du club va ainsi changer aussi bien dans le staff qu’au sein des joueurs. Mais avant cela, le Sporting doit jouer un dernier match à Camille-Guibert. Même diminué par les blessures et les suspensions, le SCD veut terminer la saison sur une bonne note et s’est fixé l’objectif de décrocher la victoire contre Gaillac dimanche, qui rappelons-le est premier de poule. Juste histoire de bien finir, juste histoire de garder cette onzième place qui malgré tout est encore une position où l’on peut être repêché même si le club est bien conscient qu’il ne fait pas partie des meilleurs avant-derniers.
La seule chose de certaine est que cela sera la der de Fabrice Landes et Cyril Petit à Decazeville. Deux Lotois au cœur bleu et blanc depuis plus de vingt ans.    

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Decazeville

58000 €

A VENDRE- Immeuble de rapport comprenant local commercial 70m2 ( libre)- T2[...]

299500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Nichée dans la nature,Maison de caractère rénovée avec[...]

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir