Abattoir de Sainte-Geneviève : 25 emplois et son avenir sur la table ce vendredi en préfecture

  • Le site Arcadie à Ste-Geneviève perdrait son abattoir fin juin, vingt-cinq emplois à la clef.
    Le site Arcadie à Ste-Geneviève perdrait son abattoir fin juin, vingt-cinq emplois à la clef. oc
Publié le

Face à l'annonce de la fermeture de la section abattage de l'usine de Ste-Geneviève-sur-Argence sur l'Aubrac par le groupe Arcadie, une réunion de travail est programmée ce vendredi en préfecture. 

Jean Valadier, maire d'Argences-en-Aubrac, commune nouvelle dont Ste-Geneviève-sur-Argence est l'ex-chef de canton, ne lâche pas le morceau après l'annonce jeudi dernier au personnel du site de Ste-Geneviève de la fermeture de l'abattoir fin juin qui emploient vingt-cinq personnes. Ainsi, Michèle Legrand, secrétaire générale de la préfecture, tiendra une réunion de travail ce vendredi après-midi en présence des élus et de la direction du groupe Arcadie pour mettre sur la table la problématique de l'abattoir de Ste-Geneviève. "Cette rencontre se veut dans un esprit prospectif, il ne faut crisper mais trouver une issue et réfléchir aux actions économiques à mettre en oeuvre pour que le plateau de l'Aubrac reste un opérateur dans la filière bovine", tempère et espère Jean Valadier. Avant d'ajouter : "La préfecture a souhaité faire le point pour que les choses soient claires". 

En amont de la réunion en préfecture, l'élu du Nord-Aveyron, a obtenu des éléments de réponse de la part du groupe Arcadie : " Les responsables d’Arcadie ont affirmé que ce choix de repli faisait suite à des pertes financières du groupe et dont la compensation exige d’engager l’unité de Sainte-Geneviève dans des schémas de restructuration régionale. L’activité de transformation, également présente à Argences en Aubrac, serait ainsi préservée et renforcée".

Mais douché par l'annonce, Jean Valadier, par ailleurs responsable du volet économique sur le territoire communautaire Aubrac, Carladez, Viadène, souhaite obtenir des éléments de réponse permettant de rassurer salariés et habitants du Nord-Aveyron. "Nous restons en questionnement quant à l’articulation possible à moyen termes et à l’échelle régionale des différents métiers. Le statut privatisé de l'abattoir engage la seule responsabilité du groupe quant à ses choix stratégiques. Les défaillances émanent strictement d'un contexte national tendu et de choix internes de gestion. Les efforts consentis par la municipalité et les contribuables de Sainte-Geneviève pour assurer les équilibres financiers durant les décennies où l’outil avait un statut public ont seuls permis l’implantation du site Arcadie. Il représente aujourd’hui une unité économique et sociale dont chaque soubresaut impacte la vitalité économique du territoire. Cette position nous autorise à déployer une attention vigilante aux évolutions en cours et à leurs répercussions pour les salariés et l’économie locale". D'autant que la plupart des salariés sont des travailleurs détachésEt de conclure : "La municipalité entend donc mobiliser l’ensemble de ses partenaires pour engager les associés coopérateurs d’Arcadie à évaluer les réels potentiels locaux de la filière. Les éleveurs, bases d’une structure coopérative et forces économiques de notre plateau, doivent être repositionnés au cœur du dispositif. Il nous paraît opportun de considérer les attentes émergentes des consommateurs en termes de qualité et de responsabilité des actes d’achats et de les mettre en relation avec les stratégies d’entreprises. C’est en ce sens que nous allons poursuivre un dialogue dont nous savons qu’il doit concilier différentes logiques sans méconnaître les enjeux de développement d’une commune rurale."

OLIVIER COURTIL
Voir les commentaires
L'immobilier à Argences En Aubrac

168500 €

En ville, maison bourgeoise et cossue des années 30 bâtie sur un magnifique[...]

158000 €

Assise sur un grand terrain d'environ 3500 m2,  Maison de caractère, dont l[...]

59000 €

Située dans un hameau à 2kms de Sainte Geneviève sur Argence, maison en pie[...]

Toutes les annonces immobilières de Argences En Aubrac
Réagir