Industrie

Le délégué interministériel en visite à Bosch Rodez : aucune annonce

  • Le délégué interministériel auprès du ministère de l’Economie et des Finances Jean-Pierre Floris.
    Le délégué interministériel auprès du ministère de l’Economie et des Finances Jean-Pierre Floris. CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Accueilli par 300 employés qui avaient décidé de débrayer à l’appel de la CGT, le délégué interministériel auprès du ministère de l’Economie et des Finances Jean-Pierre Floris a passé mercredi une partie de la journée au sein de l’usine. « Aujourd’hui, c’est un point d’affaire. Nous avons évoqué les progrès qui ont été faits et les points de difficulté. Nous travaillons ensemble à améliorer tout cela, mais les solutions, elles viennent de Bosch», a-t-il affirmé.
« Nous avons un problème important à Rodez : il faut reconvertir une partie de l’usine pour  préserver l’emploi de près de 300 personnes. Ces visites sont destinées à aider Bosch à trouver de nouveaux débouchés, en plus des 14 millions d’euros d’investissements, pour convertir un ligne de production sur de nouveaux modèles et gérer l’indemnisation du temps partiel », a repris Jean-Pierre Floris.
Rien n’a filtré de cette réunion de travail à laquelle participaient notamment Heiko Carrie, président de Bosch France-Benelux, la préfète de l’Aveyron ou la responsable de la Direccte Isabelle Serres, tout au plus que « certaines pistes de diversification ont été abandonnées ». « En matière de développement économique, la confidentialité est importante », conclura le délégué interministériel avant de reprendre la route, peu après 17 heures.
 

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Rodez

195000 €

Idéal placement : Cet hôtel restaurant situé en centre ville est loué avec[...]

268 €

Venez découvrir cet appartement T1 de 19 mètres carrés situé dans une résid[...]

81000 €

A vendre proche centre ville T4 traversant, actuellement loué , au 2ème éta[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir