Olivier Norek

L'adaptation de "Surface" bientôt tournée dans le Bassin ?

Abonnés
  • La salle Yves-Roques était comble avec environ 200 personnes.
    La salle Yves-Roques était comble avec environ 200 personnes. DDM - BHSP -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le policier devenu romancier a passé  toute la semaine en Aveyron pour y dédicacer son nouveau roman. 

Mardi à Rodez, jeudi à Villferanche-de-Rouergue, vendredi à Figeac, aujourd'hui à Espalion, partout où Olivier Norek est passé, il a vu nombre de lecteurs se précipiter pour une dédicace. Et ce fut bien évidemment le cas mercredi à Decazeville. 

Jusqu’à présent, chaque rencontre entre l’écrivain Olivier Norek et son public à la médiathèque de Decazeville remportait un tel succès que les locaux étaient devenus trop étroits. Aussi Sylvie Segond et les équipes des médiathèques du Bassin avaient cette fois organisé une rencontre Norek-public à la salle Yves-Roques, mercredi soir.

Riche idée. Car c’est face à une salle comble que le lieutenant de police (en disponibilité) devenu écrivain à succès et primé ("Code 93", "Territoires", "Surtensions", "Entre deux mondes") a répondu aux questions du public, après une présentation très réussie de son nouveau roman "Surface" par les personnels des médiathèques, qui ont procédé à une lecture de passages, tels des dialogues, montrant la qualité d’écriture de Norek.

C’est avec humour et profondeur que l’auteur a expliqué sa façon de travailler, raconté des anecdotes, dit son amour pour son métier de policier au service d’autrui dans le prolongement de son engagement humanitaire. Une intervention jalonnée d’applaudissements nourris. Des échanges aussi avec des policiers decazevillois, dont Franck qui a connu le terrain de la Seine-Saint-Denis, et un couple de commandants de police à la retraite installé non loin de Decazeville, qui a témoigné des difficultés de la profession et du manque de considération de la part du monde politique.

1 000 exemplaires vendus par jour en France

Plus de 230 exemplaires de "Surface" ont été dédicacés dans la journée, lors d’une première séance le matin à la Maison de la presse Presse bulle (dont les patrons Francine et Frédéric Bousquet sont devenus des personnages hauts en couleur dans "Surface") puis après la rencontre, au cours du verre de l’amitié. Au plan national, ce sont près de 1 000 exemplaires qui sont vendus en moyenne tous les jours depuis sa sortie le 4 avril.

Durant son intervention, Olivier Norek a annoncé que "Surface" sera adapté à l’écran sous forme de série, et qu’il faisait tout son possible pour que le tournage puisse être réalisé à Decazeville.

Olivier Norek a annoncé son retour dans le Bassin à l’occasion du festival Mur Murs de Street art en mai et juin prochains.

L'immobilier à Decazeville

55000 €

A VENDRE-Grand appartement de Type 3 d'environ 90m2 ,traversant, avec bal[...]

35500 €

Decazeville maison des 125 m² à restaurer sur un terrain de 950 m². Quelque[...]

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir