Rodez Aveyron Football

Rodez dans la cour des très grands

Abonnés
  • Vendredi à Bourg-en-Bresse, les Ruthénois ont poursuivi leur série d’invincibilité, la portant à dix matches.
    Vendredi à Bourg-en-Bresse, les Ruthénois ont poursuivi leur série d’invincibilité, la portant à dix matches. Laurent Thévenot / Laurent Thévenot
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Avec leur 21e succès de la saison enregistré à Bourg-en-Bresse vendredi, les Ruthénois, déjà assurés d’accéder à la Ligue 2, affolent les chiffres. Ils sont la deuxième meilleure équipe de National des quinze dernières années !

Rien ne les arrête ces Ruthénois-là. "Ils sont étonnants ", a même réagi à chaud, juste après le succès 2-0 vendredi à Bourg-en-Bresse, leur coach. Un Laurent Peyrelade impressionné par "l’implication " des siens donnant toujours autant de " qualité", de "bonnes intentions" et de "bonne énergie ", malgré l’assurance d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine acquise depuis dix jours maintenant. Au final, et même s’il faudra encore patienter un peu pour fêter le titre de champion de National (lire par ailleurs), Florian David and Co, non contents d’écrire une des plus belles pages de l’histoire de leur club, marquent de leur empreinte les tablettes du National.

Faire mieux que… Bastia !

En effet, grâce à leurs 69 points glanés en 31 rencontres cette saison, ils ont le deuxième meilleur bilan des quinze précédents champions de la troisième division française à ce stade de la compétition. Seul le SC Bastia de 2010-2011 a fait mieux, totalisant 73 unités après autant de matches disputés. Une saison d’ailleurs qui avait vu le Raf descendre, lui, de National en CFA. Il faut dire que la série en cours de dix matches sans revers (neuf succès, un nul) n’est pas étrangère à cette performance XXL. Qui les fait aussi entrer dans la cour des très grands. Rodez est ainsi en train de faire mieux que les Red Star, Clermont, Reims, Valenciennes, Strasbourg, Châteauroux, Créteil ou encore Nîmes, tous champions lors des quinze derrières années mais dont le ratio match/point reste inférieur à celui du Raf. En tout cas, si David Douline et les siens restent sur ce chiffre de 2,23 points pris par match (!), seuls les Corses auront fait mieux ; Évian, en 2009-10, égalant toutefois cette performance (85 points en 38 matches). Ils peuvent même passer devant les Bastiais s’ils remportent leurs trois derniers matches. Ce serait un joli clin d’œil alors que les Aveyronnais pourraient débuter la saison prochaine au stade Furiani de… Bastia, le temps que Paul-Lignon se mettent aux normes de la Ligue 2 (voir nos précédentes éditions).

Si peu de buts encaissés

Un sacré cadeau fait au club l’année de ses 90 ans d’existence, dont les festivités sont prévues dans 15 jours lors de la réception de Drancy. Au-delà des points engrangés, c’est aussi la manière avec laquelle cela est réalisé qui marque les esprits. Et cela se retrouve dans d’autres chiffres. Ainsi, si les Aveyronnais s’approprient le titre de meilleures attaque et défense avec 47 buts marqués et 19 encaissés cette saison, ils sont aussi très bien placés quand on les compare, encore une fois, aux quinze derniers champions. Le goleador Florian David (12 buts à lui seul cette saison depuis vendredi) et ses compères sont la 8e (sur 16 donc avec eux) meilleure attaque ; alors que Loïc Poujol and Co montent, pour l’heure, sur la troisième marche du podium (ex æquo avec Bastia 10-11 et Istres 08-09) des défenses les plus hermétiques. Impressionnant.

Aurélien Parayre
L'immobilier à Rodez

356 €

A 10 min du centre ville dans le quartier de Gourgan, venez découvrir ce T2[...]

475 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Ravissant 2 pièce situé dan[...]

405 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement très ensoleillé[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir