Société

Sensibiliser aux dangers numériques

Abonnés
  • Olivier Poli, informaticien a expliqué les mesures de bases pour se protéger contre les pirates.
    Olivier Poli, informaticien a expliqué les mesures de bases pour se protéger contre les pirates.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le piratage informatique a déjà touché près de 19 millions de personnes.Un mail d’un ami qui dit être à l’étranger et demande de l’aider financièrement. La banque ou les impôts via un lien veulent connaître vos identifiants et mot de passe. Des escroqueries connues des habitués du web, mais qui peuvent avoir des conséquences dramatiques pour les moins expérimentés.

Si certains pirates s’attaquent aux données personnelles pour les revendre à des fins de démarchage publicitaires, d’autres visent directement le portefeuille des internautes.

Pour aider à se protéger contre les arnaques et autres types de cybercriminalité, Grands causses bénévolat organisait mardi soir, une réunion d’information, en partenariat avec le CLSPD et le CCPA. "Il ne faut pas dramatiser, mais comme dans la vie quelques précautions s’imposent, explique Olivier Poli, informaticien et intervenant de cette soirée. Quand on a un doute sur un message, provenant de quelqu’un qu’on connaît ou d’une institution, le mieux, est de téléphoner, ou de se connecter via son espace habituel. Il vaut mieux éviter les liens et les transferts d’argent type mandat cash ou Western Union."

Le brigadier de police Christophe Davezat, référent en matière d’infractions économiques, financières et numériques et Danielle Dutto, représentant l’Association d’aide aux victimes et de médiation étaient également là pour apporter conseil et expertise.

L'immobilier à Millau

655 €

T3 avec ascenseur - Centre ville en résidence avec ascenseur, T3 bien ajour[...]

480 €

T2 avec parking - Appartement T2 entièrement rénové situé en dernier étage [...]

1100 €

Beau T4 avec terrasse et garage - Très bel appartement de 113 m² en 2ième é[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir