D1 féminine (21e journée)

Football : Metz si c’est possible pour Rodez

Abonnés
  • Le sourire est revenu sur le visage des joueuses du Raf.
    Le sourire est revenu sur le visage des joueuses du Raf. archive CP - archive CP
Publié le / Modifié le S'abonner

En se rendant ce mercredi soir sur le terrain du FC Metz (coup d’envoi à18h30), Rodez peut jouer une partie de son maintien, encore quasi-impossible il y a une quinzaine de jours.

Une victoire improbable il y a quinze jours face à l’équipe de Montpellier, qu’elles n’avaient jamais battu en neuf ans de présence en première division (2-1), et voilà l’espoir qui renaît pour les filles du Raf. C’est donc avec une poignée de cartes en main que les Ruthénoises se déplacent ce soir, en Moselle, pour y affronter le FC Metz, premier non-relégable, à seulement trois points des sang et or.

La fin de saison pourrait donc être magique pour les filles de l’entraîneuse Sabrina Viguier, qui ont vécu pourtant un parcours plus proche du calvaire que de la panacée depuis le début du mois d’août. Magie du football, un exploit face aux Héraultaises et les voilà relancées dans la course au maintien. Une lutte qui se joue entre trois écuries : le FC Metz, le Lille LOSC et donc le Rodez Aveyron football.

Succès pour l’histoire du club ?

En termes de calendrier, la donne est simple. Rodez joue d’abord sur le terrain de Metz aujourd’hui et reçoit Dijon, samedi 4 mai, à Paul-Lignon, pour terminer la saison 2018-2019. Du côté des Lorraines, la dernière rencontre sera d’un tout autre acabit puisque c’est l’Olympique Lyonnais, leader invaincu, qu’elles auront au programme. En ce qui concerne les Nordistes, elles affrontent Soyaux et auront droit comme dernier match à une opposition de choix contre Montpellier.

Ainsi, la bande de Flavie Lemaitre semble maître de son destin pour sauver sa peau une année supplémentaire dans l’élite du football féminin. Mails il faudra, pour cela, aller chercher un résultat positif au stade Devazelle de Longeville-lès-Metz. Inespéré pour nombre de suiveurs, qui avaient vendu la peau de l’ours avant la rencontre contre Montpellier, le maintien est encore possible. Si succès et maintien il y a début mai, la rencontre dans l’est de la France restera historique dans l’histoire des Rafettes. Autant dire que le match disputé ce soir vaut de l’or. Il pourrait ajouter une ligne supplémentaire dans le livre du Rodez Aveyron football, qui grossit année après année.

Antoine Froissart
L'immobilier à Rodez

14000 €

RODEZ - Quartier IUFM - Garage d'environ 12 m²Situé à quelques minutes à pi[...]

89000 €

A découvrir bel appartement de type F3 de 85m²! Facilement transformable en[...]

320 €

Situé proche du Centre Ville, appartement de type 1 duplex semi meublé comp[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir