Musique

L’orchestre départemental d’harmonie révise ses gammes

Abonnés
  • La direction musicale du stage est assurée par Mikaël  Chamayou.
    La direction musicale du stage est assurée par Mikaël Chamayou.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Depuis lundi, des jeunes musiciens venant de tout l’Aveyron sont en stage au centre de vacances d’Espalion.

Que se soit avec les jeunes ou les seniors, l’orchestre départemental a maintenant ses repères dans un cadre de verdure propice à la musique au centre de vacances de la route de Saint-Pierre. Sans oublier l’excellent accueil réservé par Franck Gracieux et toute son équipe.

Toute cette semaine, sous la direction de Mickaël Chamayou 28 jeunes musiciens de 10 à 16 ans préparent dans la bonne humeur mais avec beaucoup de sérieux une dizaine de morceaux qu’ils donneront lors d’un concert de fin de stage ce samedi 27 avril à 16 heures à la salle des fêtes de Bozouls. Un concert avec un répertoire varié avec des titres d’inspiration classique comme "L’Oiseau de feu" d’Igor Stravinsky, des musiques de film à l’exemple de "Wonder Woman" de Rupert Gregson-Willians ou des musiques plus actuelles comme "Shotgun" de George Ezra…

Un moment musical agréable en perspective où la présence d’un public nombreux, qui pour la présidente de la Fédération Départementale des Sociétés Musicales de l’Aveyron Sylvie Bouchaud se voudra un signe d’encouragement pour tous ces jeunes.

À noter que le public aura aussi la surprise de découvrir Ninon Laclède, chef stagiaire de tout juste 16 ans, diriger ses camarades exécuter "Bord to be wild" de Mars Bonfire.

Ce stage bénéficie du soutien d’Aveyron Culture – Mission Départementale et de la mairie de Bozouls pour le concert.

L'immobilier à Espalion

220000 €

Idéalement située dans le centre ville d'ESPALION dans un quartier au calme[...]

33000 €

Dans le centre ville d'Espalion grange à rénover d'une superficie au sol d'[...]

179000 €

Située proche de toutes les commodités et dans un quartier calme. Venez déc[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir