Santé

Psychodon : Yannick Noah et d'autres artistes réunis à l'Olympia pour briser le tabou autour des maladies mentales

  • 1 Français sur 5 est touché par un trouble psychique, soit 12 millions de personnes.
    1 Français sur 5 est touché par un trouble psychique, soit 12 millions de personnes. Psychodon -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - L'édition 2019 de Psychodon se tiendra le mercredi 12 juin à l'Olympia à 20h30. Cette soirée de mobilisation a pour objectif de soutenir l'appel aux dons et de sensibiliser le grand public aux enjeux sociétaux de la maladie psychique.

Dépression, troubles bipolaires, schizophrénie... Souvent stigmatisées, les maladies mentales sont encore source de peur et de déni. Pourtant loin d'être rares, les troubles psychiques touchent 1 Français sur 5, soit 12 millions de personnes.  

Avec 2 millions de consultations par an et 415.000 hospitalisations, la santé mentale est le premier poste de dépenses par pathologie de l'Assurance Maladie. Les coûts sont estimés à 109 milliards d'euros par an. Si nos voisins européens consacrent une part importante de leur budget recherche à la santé mentale (6% en Espagne, 10% en Finlande et 7% au Royaume-Uni), la France reste à la traîne avec seulement 4,1% du budget affecté à ce domaine. 

La recherche, qui permet d'améliorer la compréhension et le traitement de ces pathologies complexes, a donc  besoin de moyens supplémentaires. C'est dans cet esprit que la soirée Psychodon investira la salle mythique de l'Olympia à Paris le 12 juin prochain. Aux côtés du chanteur Yannick Noah, parrain de cette édition 2019 du Psychodon, plusieurs artistes dont Gringe, les Fatals Picards, Dave, Chimène Badi, Oldelaf et Monsieur Lune s'engagent pour soutenir l'appel aux dons.

"Au même titre que les événements de sensibilisation du Téléthon ou du Sidaction, la place et l'utilité du Psychodon sont incontestables. Car c'est bien le don, symbole de la mobilisation citoyenne, qui représente aujourd'hui l'un des leviers fondamentaux du financement de la recherche et de l'accompagnement des patients", estime Didier Meillerand, fondateur du Psychodon. 

Chaque fauteuil réservé (3 catégories de prix : 15€, 45€ ou 75€) permettra de reverser au Psychodon un montant équivalent. Les donateurs auront par ailleurs la possibilité de choisir le champ d'action qu'ils souhaitent soutenir sur le site Psychodon.org.

Réagir