Rugby XV

Rugby : juge de touche frappé et bagarre dans les tribunes, lors du match Viviez - Hers-Lauragais

  • Le match Viviez - Hers Lauragais a été arrêté pour bagarre en tribunes.
    Le match Viviez - Hers Lauragais a été arrêté pour bagarre en tribunes. Archives CPA / Archives CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Au cours de la finale B de deuxième série qui opposait, dimanche 21 avril, l'équipe aveyronnaise de l'AO Viviez à celle de Hers-Lauragais, la fin de match a été pour le moins... animée. Cartons rouges, coup porté à un juge de touche et bagarre en tribune, autant de scènes détestables qui ont envahi la pelouse de Valence d'Albi, lieu de la finale.

Les faits se sont déroulés le dimanche 21 avril. Alors que l'on joue la 73ème minute du match entre Viviez et Hers-Lauragais, un choc entre l'aillier et l'arrière viviézois se produit. L'arrière de la formation aveyronnaise, touché, reste au sol. S'en suit alors une touche en faveur des Haut-Garonnais. Cette décision n'est pas du goût du talonneur de Viviez, qui le fait savoir de "manière agressive" d'abord, selon un témoin.

Alex Cassan, le juge de touche, rapporte les faits à l'arbitre du centre. Celui-ci décide alors d'exclure le talonneur de Viviez. Emporté par sa colère, ce dernier se dirige en direction de l'arbitre de touche et des mots sont échangés. Le joueur aurait frappé l'arbitre de touche au visage, avant de le plaquer directement.



Bagarre générale : match arrêté

A la sortie du joueur, quelques supporters, certains alcoolisés selon un témoin, auraient lancé des remarques au joueur exclu. Une situation tendue, que Joris Contrino, entraîneur-joueur de Viviez, avait sentie dès le début du match : "Les supporters d'Hers-Lauragais nous ont insultés dès qu'on est sorti du bus.". Une ambiance tendue qui s'est confirmée tout au long de la rencontre: "Ma mère était dans les tribunes avec mon neveu de 2 ans, et les supporters adverses n'arrêtaient pas de l'insulter", rapporte Joris Contrino. Des injures qui auraient été proférées à l'encontre de plusieurs femmes de joueurs mais aussi d'un petit groupe de supporters viviézois. Des supporters auxquels le président de l'AOV avait demandé, avant la rencontre, de ne pas répondre aux provocations. 

A la suite du carton rouge et de l'altercation avec l'arbitre, une échauffourée a débuté dans les tribunes. Deux joueurs de Viviez ainsi qu'un deuxième ligne d'Hers-Lauragais sont montés dans les gradins pour calmer les choses. Devant ce triste spectacle, l'arbitre a alors décidé d'arrêter le match, sur ce score de 19-6 en faveur des Haut-Garonnais. 

Le joueur triplement sanctionné ? 

En attendant le verdict de la commission de discipline de la Ligue d'Occitanie, qui pourrait allé, selon le réglement, jusqu'à une suspension à vie, le talonneur viviézois a été exclu du club. Le co-président de Viviez, Patrice Sanhes, est intransigeant : "On attend la décision de la commission que l'on devait avoir ce vendredi matin, mais une chose est sûre, le joueur ne fait plus partie de notre club". Une décision saluée par le président du comité départemental de rugby de l'Aveyron, Gérard Fourquet : "Le club a pris la bonne décision, ce genre de geste, que l'on voit malheureusement de plus en plus, n'a pas sa place sur les terrains de rugby".

Outre le fait d'avoir été mis à l'écart du club, le joueur incriminé pourrait donc être éloigné définitivement du rugby, selon le verdict de la commission, et risque de se voir convoqué devant la justice, puisque l'arbitre de la rencontre a porté plainte.

Le club de l'AOV a lui déjà écopé d'une amende financière et d'une suspension de son terrain de quatre matches dont deux avec sursis pour la saison prochaine. 

N.T.
L'immobilier à Viviez

111500 €

A VENDRE Maison en pierre sur 1550m2 de terrain, terrasse avec vue dégagée.[...]

124000 €

A VENDRE- MAISON plain-pied T4 de 2014 avec terrasse de 50m2 et jardinet. 9[...]

165000 €

A VENDRE- Immeuble de rapport comprenant:RDC : 2 T2 de 35 m2 et 32 m2 dont [...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir