Rodez : "En attendant l’Estivada", place à la fête !

  • Les élus et les acteurs de l’événement, à l’inauguration de Marcella et Anjela.
    Les élus et les acteurs de l’événement, à l’inauguration de Marcella et Anjela. SO
Publié le , mis à jour

Pour la quatrième année consécutive, la ville de Rodez propose l’événement "En attendant l’Estivada". La mairie prévoit une vingtaine de dates à retenir, sur trois mois, avec un programme dense et varié.

Vendredi, la ville de Rodez a lancé la manifestation, "En attendant l’Estivada". Cette manifestation culturelle propose un programme riche et varié, qui explore les "à côté" de l’Estivada, prévue du 18 au 20 juillet.

En attendant l’été, la mairie propose d’ores et déjà une première exposition, dans le hall de la mairie. Il s’agit de "Marcella et Anjela". Ces deux poétesses, l’une bretonne, l’autre occitane partagent un même combat, celui de la langue régionale. L’exposition, montée en lien avec le Cirdoc est à voir jusqu’au 25 mai.

"Promouvoir le dialogue entre les cultures occitanes et bretonnes, cette année, tel est l’esprit de cette quatrième édition", explique Sarah Vidal, adjointe au maire. La volonté des élus ruthénois est donc de "construire une démocratie culturelle permettant la diversité des expressions pratiques artistiques".

"Jusqu’au 3 juillet, en attendant l’Estivada, à travers ses expositions, ses conférences, ses lectures, ses causeries et ses concerts, proposera à nos concitoyens le moyen de se cultiver et de se distraire", ajoute, de son côté Francis Fournié, adjoint à la jeunesse, aux maisons de quartier.

Une vingtaine de dates

Dans ce programme dense, c’est une vingtaine de dates qu’il faudra retenir. Les événements seront distillés, tout au long de ces trois mois d’attente, avant le premier concert du festival, donné par Allan Stivell.

En attendant, on peut déjà aller voir l’exposition "Du biniou à la cabrette", à la médiathèque, du 4 au 25 mai.

Le 7 mai, le public est invité à chanter et à écouter les chants traditionnels, place Foch (avec l’association le CCOR).

Le 9 mai, toujours à la médiathèque (dans la petite salle), la ville invite les administrés à profiter d’une heure de cornemuse et hautbois, par Antoine Charpentier, professeur du CRDA.

Vendredi 10 mai, inauguration de la maison du Grelh Roegas. La maison, créée en 1921 par Henri Mouly, Calelhon, Séguret et Vaylet, va célébrer bientôt ses 100 ans ! Elle publie trois à quatre livres par an en occitan et une revue trimestrielle.

Du 13 au 24 mai, place aux rencontres occitanes, entre les élèves de CM de l’école occitane et les lycéens Foch (option occitan). Les écoliers feront découvrir leur école et système d’éducatif bilingue.

Le mercredi 15 mai, animation culturelle et familiale (pour les enfants), place Foch….notre programme n’est pas exhaustif, mais nous ne manquerons pas d’y revenir tout au long de ces trois mois, de festivités.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principale (avec t[...]

240 €

RODEZ-LES TERRASSES DU MIDI : Studio situé dans un quartier calme et réside[...]

455 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Proche du lycée Monteil, q[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?