Le moustique tigre sous surveillance en Aveyron

  • Le moustique tigre est désormais bien implanté dans tout le sud de la France.
    Le moustique tigre est désormais bien implanté dans tout le sud de la France. CP
Publié le

Le moustique tigre est implanté et actif dans l’ensemble des départements de la région Occitanie. Chaque année, un dispositif de surveillance renforcée est mis en œuvre par les autorités sanitaires et leurs partenaires jusqu’au 30 novembre.

L'ARS (Agence régionale de santé) met en place un dispositif de surveillance renforcée pour lutter contre le moustique tigre. L’objectif est à la fois de limiter leur implantation mais également de prévenir le risque de transmission des virus dont ils peuvent être le vecteur (Chikungunya, dengue ou zika).
Lutter contre le moustique tigre c’est : une surveillance renforcée des populations de moustiques ainsi qu’une sensibilisation des personnes résidant dans les zones où ces moustiques sont présents et actifs.

La lutte contre ces moustiques et leurs larves constitue l’un des principaux moyens d’éviter la transmission de virus.
De plus, les voyageurs en zone tropicale doivent être particulièrement vigilants s’ils sont malades à leur retour, même quelques jours après.


En Occitanie, 105 cas suspects ont été signalés en 2018, parmi lesquels ont été confirmés 34 cas importés de dengue et de deux de chikungunya. Par ailleurs, trois cas autochtones de dengue ont été signalés dans le Gars et l’Hérault.
Cette année, les personnes voyageant en zone tropicale, et particulièrement sur l’île de la Réunion où sévit actuellement une épidémie de dengue, doivent se montrer particulièrement vigilantes et se protéger y compris après le retour en métropole (jusqu’à environ sept jours après).

Tous les voyageurs souffrant de forte fièvre, de douleurs articulaires, douleurs musculaires, de maux de tête, d’éruption cutanée ou de conjonctivite dans les sept jours qui suivent le retour en France métropolitaine, sont invités à consulter rapidement un médecin en lui signalant leur récent voyage et en précisant leur lieu de séjour.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?