Une nouvelle école et de fortes ambitions environnementales

Abonnés
  • Le bureau du Sivu s’est félicité de l’obtention de subventions. Les travaux débuteront sous peu.
    Le bureau du Sivu s’est félicité de l’obtention de subventions. Les travaux débuteront sous peu.
Publié le , mis à jour

L’école intercommunale devrait accueillir ses premières classes en 2020.

Mardi, le bureau du Sivu du Lumençon présentait la future école intercommunale d’Aguessac, qui devrait accueillir ses premiers élèves à la rentrée 2020.

C’est un projet en gestation depuis presque dix ans autour duquel les quatre communes, que sont Aguessac, Compeyre, Paulhe et Verrières, ont appris à travailler ensemble pour concevoir une structure de qualité.

L’une des premières démarches fut de signer un regroupement pédagogique intercommunal avec l’éducation nationale (RPI). Ensuite, pour porter ce projet, les quatre maires (A. Héral, P. Pitot, A. Fabre et J. Mouriès) ont décidé de créer un syndicat intercommunal à vocation unique, le Sivu du Lumençon, chargé d’assurer la maîtrise d’ouvrage ainsi que le fonctionnement de l’école. Il a la volonté d’agir en concertation avec les principaux acteurs : à savoir les enseignants, les parents, et les élèves.

Cet établissement, dimensionné pour six classes, soit 162 élèves, sera construit à l’entrée nord de la commune d’Aguessac.

Des travaux routiers sont en cours pour en faciliter l’accès. Pour la réalisation de ce projet, le Sivu s’est assigné de fortes ambitions environnementales en respectant une démarche "BDO" (pour bâtiment durable d’Occitanie) : recherche de matériaux biosourcés et locaux, énergie positive (l’école produit l’énergie qu’elle consomme), chauffage au bois, simplification de la maintenance, toits végétalisés, cour avec faible empreinte carbone, triple vitrage, etc.

C’est ce dossier particulièrement cohérent qui vient d’obtenir la médaille d’or et les félicitations du jury de la part de l’organisme “BDO”. Une distinction qui va faciliter l’obtention des subventions nécessaires à sa réalisation.

Le financement sera assuré par l’état, la Région, le Département et les quatre communes au prorata de leurs habitants.

Le cabinet d’architectes Atelier méditerranéen, basé à Saint-Jean-du-Gard, a été retenu pour ses compétences dans ce type de construction. Les travaux devraient débuter au cours du premier semestre 2019 pour une livraison à la rentrée 2020.

Enfin, la commission chargée de la communication a décidé de confier la réalisation d’un film financé par la Région et la communauté de communes à l’entreprise Clip clap prod, de Saint-Georges-de-Luzençon.

Il retracera les phases de la construction ainsi que le fonctionnement futur, ceci en collaboration avec les équipes enseignantes. Lesquelles ont d’ores et déjà bâti, en ce sens, leur projet pédagogique d’école.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

300 €

Studio proche de l'IUT et des grand axes. Il comprend une entrée avec placa[...]

320 €

Cet appartement se compose d'une entrée avec placard, d'une pièce principal[...]

246 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principale avec un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?