Division 1 féminine

Football : une page se tourne pour Rodez

Abonnés
  • Une page se tourne
    Une page se tourne JLB - JLB
  • Une page se tourne
    Une page se tourne JLB - JLB
Publié le / Modifié le S'abonner

Déjà relégué, Rodez a conclu son dernier match en D1 par une défaite, hier, à domicile face à Dijon. Une rencontre par ailleurs synonyme d’adieux pour Anne-Sophie Ginestet et Flavie Lemaitre, qui auront vécu les neuf saisons de l’équipe dans l’élite.

C’est un premier week-end de mai tout en contraste qu’auront vécu les dirigeants et suiveurs du Raf, eux qui, en l’espace d’une grosse quinzaine d’heures, seront passés d’un stade Paul-Lignon bien garni, à l’occasion de la vingt-deuxième victoire des hommes de Laurent Peyrelade, vendredi soir, et de la joie du titre de champion de National obtenu par Amiran Sanaia et ses coéquipiers, à une enceinte quasiment vide pour la quatorzième défaite des joueuses de Sabrina Viguier, hier après-midi, pour le dernier match en première division d’Anne-Sophie Ginestet et de ses partenaires ; deux équipes aux courbes radicalement opposées lors de cet exercice 2018-2019, qu’elles auront achevé, pour la première, tout en haut, et pour la seconde, tout en bas.

Bussaglia célèbre sa sélection pour la Coupe du monde

Désireuses, au moins, de le conclure sur une bonne note, les Ruthénoises se procurèrent la première occasion par l’intermédiaire de Lemaitre, qui ouvrit trop son pied face à Mainguy (6e). Les Dijonnaises réagirent et se mirent en évidence par Bussaglia, d’abord, d’une reprise de la tête sur la barre transversale (25e), puis par Declercq, d’une tentative à l’entrée des six mètres qui passa à côté du but (30e) ; deux joueuses qui, à la suite d’une combinaison dans la surface de réparation, permirent à leur formation de prendre l’avantage juste avant la pause, grâce à la première, convoquée en équipe de France par Corinne Diacre pour la prochaine Coupe du monde, qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet (0-1, 45e). Une avance jugée "miraculeuse" par leur entraîneur, Yannick Chandioux, "un peu frustré" par cette première période et, plus globalement, par ce match au cours duquel il jugea que "tout n’[avait] pas été parfait".

Claque de fin

L’origine de ce constat ? "Du déchet technique et de l’indiscipline", détailla-t-il, deux lacunes que le Raf exploita dès le retour sur le terrain, grâce à Cazeau, qui égalisa et redonna par la même occasion espoir à son camp (1-1, 46e). Un espoir auquel ses coéquipières donnèrent un peu plus de corps en se procurant plusieurs occasions, de Lemaitre (débordement et centre en retrait qui ne trouva personne, 50e) à Cance (frappe à une dizaine de mètres du but qui obligea Mainguy à une claquette, 67e), en passant par Noiran (corner de la droite détourné par la gardienne bourguignonne sur sa barre transversale, 66e). "Comme d’habitude, on a manqué d’efficacité, regretta Sabrina Viguier, la tacticienne ruthénoise. Ce match a été à l’image de notre saison : on s’est procuré des occasions, notamment la première, mais on n’a pas su les concrétiser."

Et dans la foulée, faute d’avoir su saisir sa chance et comme trop souvent depuis plusieurs mois, son équipe se fit punir et craqua à trois reprises au cours des dix dernières minutes. Thomas, tout d’abord, exploita un centre mal renvoyé par la défense pour redonner l’avantage au DFCO (1-2, 80e), avant que Blais, seule au deuxième poteau, ne reprenne victorieusement un nouveau centre (1-3, 85e), et que Bouillot, bien lancée en profondeur, plein axe, ne remporte son duel avec Philippe (1-4, 90e).

Centre Presse
L'immobilier à Rodez

532 €

RODEZ quartier Gourgan : Superbe appartement 3 pièces dans une petite copro[...]

320 €

Situé proche du Centre Ville, appartement de type 1 duplex semi meublé comp[...]

335 €

LOCATION APPARTEMENT STUDIO SANS FRAIS D'AGENCE Studio rdc : 1 sas entrée, [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir