Espalion : les jardiniers amateurs sauvegardent la biodiversité

  • Beaucoup de variétés de graines, de plantes et de fleurs ont changé de main.
    Beaucoup de variétés de graines, de plantes et de fleurs ont changé de main. CPA
Publié le , mis à jour

Samedi 4 mai, les associations Riz’Home et Biodiva avaient convié les jardiniers amateurs de la région à un après-midi d’échanges de plants de légumes, de fleurs, de graines ou encore de plantes aromatiques et médicinales. Le but recherché était avant tout la sauvegarde de variétés anciennes et cultivées localement.

Cette manifestation a connu un succès qui grandit au fil des ans. Ainsi une cinquantaine d’amateurs, venus de tout le département, se sont retrouvés tout au long de l’après-midi dans la salle de Perse ; la météo capricieuse ayant empêché le déroulement à l’extérieur.

C’est avec beaucoup de plaisir et de satisfaction que Riz’Home s’efforce de participer à la conservation d’un immense réservoir génétique que des générations de jardiniers ont su sauvegarder bien avant l’existence des grands groupes industriels semenciers qui ont enfermé la biodiversité dans un catalogue, restreignant ainsi l’accès au patrimoine culturel et vivant. Tomate ananas, noire de Crimée, téton de Vénus, tomate pêche, cerise noire, miel du Mexique, délice du jardinier, rose de Berne… c’est une centaine de variétés de tomates aux noms bucoliques ou poétiques qui ont changé de mains dans une ambiance bon enfant.

Les fleurs, les plantes aromatiques et médicinales ont aussi circulé et ce fut aussi l’occasion d’échanger des graines de cucurbitacées, de haricots, de maïs et aussi quelques recettes de cuisine. Les jardiniers devront tout de même attendre l’arrivée des beaux jours pour adapter tout cela à la terre et au climat. C’est un grand challenge chaque année qui procure son lot de joies et de déceptions. Ainsi va la nature.

Il était tard lorsque la salle d’animation s’est vidée et certains membres la nettoyaient quand arrivaient encore de nouveaux jardiniers, les bras chargés. Les échanges se sont poursuivis à l’extérieur dans les coffres des voitures. L’association espalionnaise se montre très satisfaite de voir la prise de conscience de nombreuses personnes face à la menace qui plane sur la biodiversité. Ce printemps ce sont huit nouveaux jardiniers qui ont rejoint le jardin partagé qui s’est agrandi grâce à l’appui de la municipalité et de ses services techniques que Riz’Home remercie. Chacun peut, tout au long de l’année, préparer ses graines et plants pour la saison prochaine et continuer à sauvegarder ainsi de belles et bonnes variétés.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

350 €

Appartement de type 1 meublé en bon état composé d'une pièce principale, d'[...]

433 €

A LOUER appartement T3 dans le centre ville d'Espalion. Ce bien de 75 m2 c[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?