Rugby

Le Sporting decazevillois veut remonter aussitôt

Abonnés
  • Une assistance à l’écoute des coprésidents.
    Une assistance à l’écoute des coprésidents.
  • Le Sporting decazevillois  veut remonter aussitôt
    Le Sporting decazevillois veut remonter aussitôt
Publié le / Modifié le S'abonner

Vendredi, en fin d’après-midi, au club-house du stade Camille-Guibert, les coprésidents Murat et Malpel ont lancé la nouvelle saison du Sporting en Fédérale 3.

Vers 18 heures, la nouvelle commission sportive d’une quinzaine de membres s’est réunie pour évoquer son fonctionnement sous la houlette de Jean-Claude Paret qui gérera l’administratif de la commission et de Guy Penche en charge du sportif avec un rôle de manager. "Coco" Paret paraît satisfait de ce contact. "Content de reprendre un peu de service qui, finalement, me manquait un peu. Ce n’est pas moi qui vais m’occuper du Sportif, je suis là pour planifier et fédérer un groupe qui a de la conviction et l’air bien décidé à faire avancer les choses. Guy Penche est lui aussi bien déterminé à jouer le jeu. Notre premier souci démarre par le problème d’effectif chez les jeunes". Et de lancer son premier slogan : "Il faut baisser la tête et foncer".

Dans la foulée, les joueurs étaient appelés à rencontrer les nouveaux entraîneurs, une prise de contact. Pas moins de quarante joueurs ont répondu présents et une bonne dizaine était excusés pour des raisons de vacances principalement. Satisfait de ce constat, le coprésident Patrick Malpel lançait le débat en annonçant d’entrée "la volonté du club de vouloir remonter aussitôt" et Christian Murat d’ajouter que "l’année prochaine à la même époque nous sortirons les drapeaux".

Les coprésidents ont annoncé aux joueurs les nouvelles dispositions prises pour dépenser le budget sportif. "Retrouvez le plaisir de jouer et ce plaisir passe par des victoires", c’est en ces termes qu’ils terminaient, laissant la parole aux entraîneurs.

Tim Bowker présentait un rapide cursus. Il a joué en Afrique du Sud puis en Australie. Arrivé à Brive en 2000, il joue en Top 16 avant de faire un an à Gaillac puis à Albi jusqu’en 2011 (Pro D2 et Top 14).

Ensuite, il entraîne les jeunes d’Albi. Venait ensuite Étienne Rous que beaucoup de jeunes joueurs connaissent pour avoir drivé les équipes de jeunes du Sporting puis, récemment, Bagnac.

Quant à Anthony Julian, plus besoin de le présenter dans le giron decazevillois.

L'immobilier à Decazeville

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

56500 €

Decazeville Maison avec deux T3 de 50m² au rez de jardin et 1er étage et po[...]

180000 €

A VENDRE- grande maison rénovée avec piscine ( 4X8) et grand terrain boisé [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir