Football (coupe de l'Aveyron) : Campuac-Golinhac-Espeyrac, couronnement attendu

  • L’ECGE va se frotter à un adversaire redoutable en finale de coupe de l’Aveyron.
    L’ECGE va se frotter à un adversaire redoutable en finale de coupe de l’Aveyron. Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Pour sa première finale de l’histoire (dimanche 12 mai, à 18 h 30, au stade Paul-Lignon, à Rodez), l’ECGE n’aura aucun complexe face à l’ogre naucellois.

"Les gens que l’on croise nous félicitent, que ce soit à Campuac, à Golinhac ou à Espeyrac. Même des gens qui ne s’intéressent pas au football d’habitude nous saluent." La finale de la coupe de l’Aveyron reste bel et bien le sommet de la saison pour nombre de villages qui sont arrivés au bout du chemin.

Le coach de l’Entente Campuac-Golinhac-Espeyrac (ECGE) en sait quelque chose. Daniel Dellus, au club depuis maintenant quarante ans – il en a aujourd’hui cinquante-cinq – a commencé en tant que joueur avant de devenir entraîneur. Autant dire qu’il fait partie des meubles et connaît son équipe sur le bout des doigts.

L’Entente est récente, Golinhac n’a accolé son nom et apporté ses joueurs qu’en 2007. Si le niveau des engagés baisse avec le temps, il reste tout de même du monde pour ressentir la fierté de voir les siens se hisser à ce niveau pour la première fois. Chez l’épicier Delfieux, le commerce est habillé d’affiches, de fanions et de drapeaux aux couleurs du club. "C’est très bien pour la commune, ça nous fait de la publicité, alors on ne va pas s’en priver. Il faut aussi remercier tous ceux qui se sont dévoués pour que ça arrive." Même son de cloche au salon de coiffure : tout est décoré en rouge et jaune, guirlandes de ballons et tee-shirts accrochés aux murs : "J’ai un peu suivi tout ce parcours avec les jeunes, c’est très bien pour l’image du village", confie la gérante, Isabelle Cassan.

Une part de chance

L’engouement aidant, il y aura trois bus pour la finale à Paul-Lignon, soit autant que pour la demi-finale. C’est également un moyen de rapatrier tout le monde en fin de match et de faire la fête au retour. La commune a prévu les festivités à la salle des fêtes en cas de victoire, et même de défaite.

L’entraîneur des "rouge et jaune" le sait, ça ne sera pas facile face à Naucelle, 3e de D1 quand l’ECGE occupe le même rang mais en D2. "On a eu un tirage au sort facile sur les premiers tours, qui nous a permis d’avancer. Après, il a quand même fallu battre Réquista en demie ! On a été plus frais qu’eux, c’est ce qui a fait la différence. Maintenant, je sais aussi que tout le monde a sa chance. Ça fait quelques années que la coupe est un objectif. Cette saison ça se concrétise, donc c’est un peu le couronnement. Ça passe au-dessus du championnat pour nous."

Reste alors à voir si le slogan affiché pour la demi-finale sur les t-shirts des supporters dira vrai : "Trois clochers, deux villages, une passion."

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Campuac

220000 €

Nouveauté ! Corps de ferme composé par la maison d'habitation, grange/établ[...]

159700 €

Situé dans le centre de Campuac, ensemble immobilier comprenant une maison [...]

85500 €

Secteur Campuac, ensemble immobilier à rénover sur une parcelle de 2669 m².[...]

Toutes les annonces immobilières de Campuac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?