L’accueil périscolaire investit de nouveaux locaux et prend ses aises

  • À la recherche de plus de confort, l’accueil périscolaire a traversé la route.
    À la recherche de plus de confort, l’accueil périscolaire a traversé la route.
Publié le , mis à jour

On l’entend beaucoup ces temps derniers, pour joindre les deux bouts de la marmite et la faire bouillir, il faut s’y cramponner. Sans parler des femmes seules aux situations matinales encore plus tendues, dans le couple, l’homme et la femme travaillent. C’est fréquent ! Il faut deux salaires, c’est vital. Et c’est déjà parfois bien peu ! Alors, le matin, c’est la course contre la montre, la compétition, le grand recommencement… L’équation à résoudre est toujours la même, les gamins n’avancent à rien. Il faut tout faire, à leur place, les peigner, leur redire vingt fois de se brosser les dents, vérifier les cartables, dompter les vêtements, et reprendre encore quelques secondes à la vie et à son quotidien toujours à vif. Ce lundi, en plus, c’était la rentrée. Ce n’était pas le bon jour ! Tout le cérémonial bien huilé avait manifestement été rayé des cahiers pendant les vacances. Et il fallait tout réapprendre aux enfants et courir, car le temps est trop court au lever d’un nouveau matin. Installée jadis sous la salle multimédia, la garderie périscolaire vient de traverser la rue pour rejoindre des locaux plus spacieux, plus clairs, dotés d’un grand parking. Mis en place sur la commune depuis quelques années, cet accueil assure un service grandement apprécié par les parents qui travaillent, car les horaires de l’école sont rarement compatibles avec les horaires du boulot. La garderie périscolaire accueille les enfants du primaire (3 à 11 ans) avant et après l’école, de 7 h 45 à 9 heures le matin et de 16 h 30 à 18 h 45 le soir. Les enfants peuvent y faire leurs devoirs mais ils ne sont ni aidés, ni corrigés. Valérie Jacquart, le matin, et Maryline Souyris, le soir, assurent le bon fonctionnement de cette garderie. Une vingtaine d’enfants des deux écoles la fréquentent régulièrement (en moyenne 15 enfants/séance). Jeux de cartes, de société, loisirs créatifs… à l’intérieur ou à l’extérieur, chacun peut trouver son bonheur dans le panel d’activités proposées et ensuite regagner sa classe, ou rentrer chez lui. Tarif : 1 € par créneau de garde. Les tickets sont en vente à la mairie.

En bref

Commémoration. La cérémonie se déroulera, en présence de la municipalité, ce dimanche 12 mai, à 11 h 30, au monument aux morts. La présence de la population y est souhaitée.

Commémoration de la capitulation de l'Allemagne nazie. du 8 mai 1945

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

192000 €

Situation privilégiée pour cette maison de 150 m² avec un accès, depuis son[...]

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?