Sociéte

Le projet de développement durable a été voté à l’unanimité

  • Le conseil examine le PADD en vue de la révision du PLU.
    Le conseil examine le PADD en vue de la révision du PLU.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le conseil municipal s’est réuni en séance publique lundi 6 mai.

Au préalable le maire Jean-Luc Calmelly a souligné l’avancée des travaux qui devraient se terminer très prochainement. Il a évoqué le succès des animations du week-end dernier : le challenge sport nature et surtout le passage de la tyrolienne ouverte au public qui a été très sollicitée au cours du week-end (400 sur les deux jours ont bénéficié de la tyrolienne).

Une réflexion est en cours pour renouveler cette animation courant l’été.

À l’ordre du jour le sujet principal portait sur la révision du PLU (Plan local d’urbanisme).

Cette révision qui est engagée depuis 2 ans est soumise avec de nombreuses contraintes à l’acceptation du PADD (Projet d’aménagement et de développement durable). Ce PADD a fait l’objet de réunions de travail avec le bureau d’études OC’TEHA (chargé de l’urbanisme) et une présentation au public avec les personnes associées a eu lieu le 26 mars. Les principales orientations du PADD se déclinent ainsi : organiser le développement ; soutenir l’économie communale, communautaire et de territoire ; renforcer l’accessibilité ; protéger les paysages agricoles et naturels ; protéger l’identité architecturale et patrimoniale ; gérer les ressources et prévenir les risques. Un débat s’est engagé principalement autour de la protection des paysages qui a confirmé la validation du plan à l’unanimité. Le maire se félicite que la commune compte plus d’emplois que d’actifs ce qui confirme, s’il le fallait, que la cité est loin d’être une cité-dortoir. Après ce constat le zonage aura lieu prochainement sous l’application du PADD.

Demande de subvention pour l’aire de camping-cars. Une demande d’aide financière auprès du Conseil départemental est demandée suivant le plan de financement ci-après : département 15 172 €, commune 35 400 € soit un total de 50 572 €.

Une régie de recettes sera créée pour la borne automatique des camping-cars, le prix du jeton est fixé à 2 € (pour une heure d’électricité ou 100 litres d’eau).

Le conseil approuve les statuts et les compétences de la communauté de communes Comtal-Lot Truyère.

La mise en place d’un emploi de vacataire pour la conduite du petit train touristique est acceptée. (identique à l’année précédente). Le détail du compte rendu est consultable en mairie.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Bozouls

322 €

Au coeur de BOZOULS : Charmant appartement T2, rénové dans un bâti ancien, [...]

189000 €

Située sur la commune de Bozouls et à moins de 2km du centre bourg, ensembl[...]

248000 €

Unique ! Ancien Moulin !Magnifique ensemble de caractère situé au coeur du[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir