Des livres régionaux pour tous les goûts... locaux

  • Francine Bousquet présente quelques ouvrages.
    Francine Bousquet présente quelques ouvrages.
Publié le , mis à jour

Les auteurs locaux sont plébiscités par les lecteurs… locaux. Un constat s’impose, les écrivains et historiens du territoire sont couramment demandés dans les librairies et maisons de la presse du Bassin.

Pour le plus grand plaisir des lecteurs, leurs ouvrages trônent en bonne place sur les étagères.

Gérard Pertus propose des histoires originales où se mêlent parfois des passages romancés mais partant toujours d’une solide documentation.

Sa dernière histoire sur le zinc et Viviez apportent de nombreuses informations, tout comme ses deux tomes sur les nouvelles du Pays noir qui nous ouvrent de nouveaux horizons.

Yoann Lombard, dans ses écrits, mélange des souvenirs de jeunesse, des faits et lieux réels et des personnages hauts en couleurs sortant tout droit de son imaginaire.

Savourez sans modération ses trois ouvrages : "Girou, le Pienk et quelques autres", "La Belle Josiane", "La Brouette" qui est son petit dernier.

Toujours dans ce genre de littérature, les livres de Françoise Besse sont intéressants à plus d’un titre.

L’Histoire avec un grand H

Pour les férus d’Histoire avec un grand H, les études de Jean-Paul Desprat, dont son récent "Henri IV", sont fortement recommandées, ainsi que le tout dernier de Pierre Poujol, "Jules Cayrade", un personnage méconnu qui a beaucoup fait pour Decazeville.

Cela nous conduit à l’histoire minière et industrielle de notre Pays noir, avec l’incontournable "Terre de mine", de Lucien Mazars, et la belle collection éditée par l’ASPIBD, coécrite par Gérard Pertus et Michel Herranz, comprenant notamment de belles photos d’époque. Dans la même veine, le témoignage de Pierre Fraysse, "Le Gua, 1920-1930", publié par les Cahiers de la belle vallée du Lot, apporte un éclairage sur le mode de vie d’un quartier animé entre les deux guerres.

Un autre livre plaît beaucoup à Francine Bousquet, la patronne de la Maison de la presse à Decazeville, c’est "L’Américaine, une Aveyronnaise (d’Escandolières) à San Francisco", de Laetitia Bex, rédigé avec beaucoup de sensibilité. Et puis, dans ces lignes, comment ne pas évoquer Olivier Norek et son dernier polar, "Surface", où le Bassin de Decazeville-Aubin sert de toile de fond ? Les fêtes des Mères et des Pères approchant, voilà des idées de cadeaux qui feront toujours plaisir.

La sélection de la libraire Francine Bousquet vous donnera des idées pour la fête des Mères et des Pères à venir…

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

158000 €

Home Patrimoine vous propose une très belle maison de ville située à Decaze[...]

135000 €

Située sur la commune de DECAZEVILLE, sur un terrain de 719m2, une maison d[...]

160000 €

DECAZEVILLE - Maison pleine de charme, au style atypique . Cette maison de [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?