Coupe de l'Aveyron (finale masculine)

Football : Naucelle domine les débats

Abonnés
  • L’ECGE a bataillé ferme pour la finale, hier, à Paul-Lignon. Mais c’est bien Naucelle qui l’a emporté à l’issue d’une rencontre heurtée.
    L’ECGE a bataillé ferme pour la finale, hier, à Paul-Lignon. Mais c’est bien Naucelle qui l’a emporté à l’issue d’une rencontre heurtée. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

L’affiche de la coupe de l’Aveyron masculine a tenu toutes ses promesses. Naucelle, favori au coup d’envoi, a dû batailler ferme pour vaincre l’ECGE (2-1)

La finale entre Naucelle et l’Entente Campuac-Golinhac-Espeyrac (ECGE) a été âprement disputée, hier, au stade Paul-Lignon. En témoignent un penalty de part et d’autre et cinq cartons jaunes de part d’autres. Une finale qui a fait honneur au football aveyronnais, autant pour ces ingrédients précités que pour le niveau pratiqué par les deux formations, et plus particulièrement le pensionnaire de Division 2 !

Campuac a effectivement démarré ce match davantage en conquérant qu’en outsider, sous l’impulsion du capitaine Lenne et du fer de lance Ricard, sur le flanc gauche. Naucelle ne tardait pas à réagir par l’intermédiaire de Laporte, qui multipliait les incursions au point de réserver un traitement de faveur de l’arrière-garde adverse.

Laporte…d’entrée

Une faute de Cure au point de penalty, pressé par Naucelle, était sanctionnée d’un penalty que Laporte se chargeait de convertir (11e). Campuac réagissait avec conviction mais peinait à déstabiliser la défense bien orchestrée autour de Saurel. Une faute de main de Palous, sur la ligne de but, aboutissait à un penalty pour la seconde équipe. Le capitaine Lenne égalisait (19e). Jusqu’à la mi-temps, le jeu restait indécis et équilibré, et les opportunités offensives étaient équitablement partagées.

Ferral répliquait sur une frappe après une balle cafouillée par son portier Magne. Laporte et Deplace mettaient Magre à contribution à l’issue d’actions collectives rondement menées. Juste avant la pause, le gardien naucellois sortait de la surface de réparation pour contrer Chapuy. Le score de 1 à 1 était plutôt encourageant pour l’outsider qui pouvait espérer l’appui d’un vent providentiel en seconde période.

Après quatre minutes de jeu au retour des vestiaires, le fringant Laporte reprenait un corner au premier poteau d’une superbe tête et redonnait l’avantage à la bande de l’entraîneur Landez.

Avec l’énergie, Campuac tentait de servir de longues balles dans l’axe mais la défense naucelloise répliquait par des contres à une touche de balle et tentait de nouvelles frappes. La ronde des changements de joueurs desservait l’équipe menée au score et la tension s’accentuait du fait du grand nombre d’avertissements.

La vaillance et l’esprit offensif ne s’atténuaient pourtant pas et il doit en être rendu grâce aux joueurs du tacticien Daniel Dellus, exemplaires en matière de solidarité.

Ils ont dit

Antonin Lenne, capitaine de Campuac-Golinhac : L’issue du match est décevante car il y avait la place. On a les occasions pour mener, ça se joue sur trois coups de pied arrêtés. Le public a fait un boulot de dingue. On savait qu’on pouvait gagner, dans ce match fermé. On est frustrés car on loupe des face-à-face.

Daniel Dellus, entraîneur de Campuac-Golinhac : Ça aurait pu tourner dans un sens comme dans l’autre. Le match s’est joué au milieu. Ce groupe est génial et méritant. On a cette occasion, juste avant la mi-temps. Je félicite le public, qui a préparé plein de surprises, depuis le temps et l’état d’esprit de Naucelle. Il nous faut maintenant gagner les deux derniers matches de championnat pour monter.

Pierre Landez, entraîneur de Naucelle : On a su mieux poser notre jeu en seconde mi-temps. Notre président, Monsieur Atcher, était encore plus stressé que les joueurs. On lui devait ce trophée avant d’essayer de jouer et d’obtenir l’accession en division supérieure.

Marie-Laure Bou, éducatrice à Campuac-Golinhac : On pouvait prétendre à la victoire pour célébrer les cinquante ans du club et la réussite de la fusion entre clubs voisins.

Gilbert Douls
L'immobilier à Naucelle

132000 €

RARE DANS LE SECTEUR NAUCELLE : Maison de caractère et de charme d'enviro[...]

82000 €

Cet immeuble est composé d'un local commercial loué (bail professionnel) et[...]

75000 €

A voir absolument maison d'habitation T5 d'environ 100 m² et terrain verg[...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir