Éducation

Aveyron : quand les robots vont à l’école pour aider les élèves

  • Quand les robots vont  à l’école pour aider les élèves
    Quand les robots vont à l’école pour aider les élèves CPA / CPA
  • Le professeur Nadège Rivals pense pouvoir mettre en place u n deuxième robot, en Aveyron.
    Le professeur Nadège Rivals pense pouvoir mettre en place u n deuxième robot, en Aveyron. CPA / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Un robot "télé-présentiel" a servi dans un collège, à Pont-de-Salars, pour un enfant ne pouvant suivre une scolarité normale. Cet outil permet aux élèves d’être virtuellement présents, dans la classe et de suivre l’enseignement dispensé.

Il s’appelle Ubbo Expert et vient d’effectuer sa rentrée dans les salles de classe, grâce au Sapad (Service d’assistance pédagogique à domicile). C’est l’enseignante, Nadège Rivals, qui a ramené ce robot de télé-présence, au sein du collège de Pont-de-Salars. Une première à la fois, dans le département et dans la région.

  • 7 500

C’est en euros, le prix du robot Ubbo Expert, fabriqué depuis décembre 2017 par la start-up de Meyreuil dans les Bouches-du-Rhône. Pep12 (l’association des pupilles des écoles publiques) fait partie des intervenants ayant financé le robot présentiel.
 

"Le robot Ubbo expert est un outil qui vient en aide aux enfants malades, hospitalisés et qui ne peuvent suivre une scolarité normale. Contrairement à une visio-conférence ou à une tablette, le robot fait en sorte qu’on n’oublie pas la présence de l’élève. Il crée ainsi du lien social. L’enfant qui ne peut parler, peut tout de même exprimer le fait qu’il ait compris ou pas, par des émoticônes, verts et rouges", explique le professeur.

Une centaine d’élèves empêchés d’école

C’est dans le département des Landes que Nadège Rivals a déniché cette belle découverte technologique. Grâce au Pep12, partenaire du Sapad, le robot présentiel a pu être financé.

Ubbo Expert est inventé par une entreprise française, Axyn Robotique basée dans la région marseillaise (lire par ailleurs). "Il permet aussi à l’élève d’interagir avec sa classe. L’enfant peut, via le robot, se promener dans l’espace de la classe, se tourner vers un camarade", souligne la professeur.

Aujourd’hui, en Aveyron, une centaine d’élèves restent éloignés des cours suite à des accidents ou maladies graves. "Il faut savoir que certains se retrouvent dans des lieux géographiques éloignés ou ont beaucoup de cours, ce qui rend difficile la multiplication de professeurs devant intervenir à domicile. C’est pour cela que ce robot est très adapté à ce genre de situations", précise Nadège Rivals.

Le Sapad est actuellement en train de contractualiser l’achat d’un deuxième robot, toujours en partenariat avec Pep12. Cela permettra donc de venir en aide à plus d’enfants.

Les élèves profitant d’un tel robot sont strictement soumis au même règlement qu’un enfant suivant les cours en présentiel. L’enfant s’engage à suivre les cours (sauf si sa maladie ne lui permet pas momentanément). "Il s’engage à ne pas capturer les images de la classe et donc à ne pas les divulguer", confie le professeur. Les données concernant la classe et les cours sont également très sécurisées.

"L’enfant se connecte sur la page internet et peut démarrer l’appel vidéo. Ensuite, il accède aux commandes à distance du robot pour donner des ordres. Ces ordres sont transmis à un serveur privé et sécurisé, dans la région de Marseille. C’est à ce moment-là que le robot reçoit les ordres et les exécute", précise Nadège Rivals. Pour les zones "blanches", le réseau peut passer via la 4G.

À noter que les étudiants de l’IUT de Rodez ont planché sur un guide d’utilisation, pour le personnel. En quelques pages, il détaille parfaitement le fonctionnement de l’outil afin d’en exploiter toutes ses fonctionnalités.

Une technique française

C’est Axyn robotique, une jeune start-up, basée dans les Bouches-du-Rhône, qui développe ces solutions d’aide à la personne. Les robots ne s’adressent pas uniquement aux enfants ne pouvant être scolarisés. Ils peuvent aider les personnes âgées, à leur domicile, les étudiants souffrant d’un handicap etc.

Axyn robotique a également fabriqué des robots à usage professionnels, capables de surveiller des lieux (musées, entreprises…) ou d’autres outils permettant de visiter des lieux tels que des galeries d’art, des musées….à l’autre bout de la planète. L’Ubbo Expert est équipé d’un écran numérique, intégré au robot, d’un écran lumineux, de deux caméras et de capteurs d’obstacles et de chute. Ce robot est aussi capable de revenir, tout seul, à sa base de chargement en cas de besoin. Il mesure 1,6 m et pèse 13 kg. Il a une autonomie de 8 heures.

Salima Ouirni
Réagir