Famille

Camille Pasquier "gesticule" pour parler éducation

Abonnés
  • Camille Pasquier était à Millau, le week-end dernier, à l’invitation du collectif parentalité.
    Camille Pasquier était à Millau, le week-end dernier, à l’invitation du collectif parentalité.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Elle était l’invitée du collectif parentalité pour informer différemment sur les violences éducatives.

Camille Pasquier faisait escale à Millau, le week-end dernier, avec sa "conférence gesticulée" intitulée "Et baisse les yeux quand j’te parle ! De la violence éducative ordinaire à la violence de l’humanité". Un rendez-vous qui avait pour but d’informer différemment sur les violences éducatives du quotidien. "Je ne suis pas une experte, comme dans une conférence classique, explique l’intervenante, originaire de Grenoble. Je mélange mon expérience de vie avec des recherches dans la littérature et les différents témoignages de personnes que je rencontre. En croisant ces éléments, je développe un propos politique. L’idée est de pouvoir fournir des outils pour lutter contre les violences éducatives ordinaires."

"Tout n’est pas instinctif"

Après plusieurs années passées sur les planches des théâtres comme comédienne, c’est lorsqu’elle devient maman que Camille Pasquier s’interroge plus profondément sur les questions d’éducation.

"Je ne crois pas que tout soit instinctif, que l’on dispose d’un kit naturel lors de l’arrivée d’un enfant, estime-t-elle. Je me suis posé des questions au sujet de la violence, des mécanismes de reproduction, de domination, de rapport de force."

Durant un peu plus de trois ans, la jeune femme approfondit le sujet, intensifie ses recherches et structure son intervention. Depuis janvier 2018, Camille Pasquier a présenté sa conférence gesticulée à une quarantaine de reprises, aux quatre coins de France.

À chaque fois, il s’agit d’une discussion d’environ deux heures, où l’intervenante interagit directement sur scène, avec le public.

"Je ne me présente pas en position de ‘sachant’. Je viens avec mon cheminement et mes contradictions", précise Camille Pasquier.

Une autre façon d’aborder les questions d’éducation

Les sujets parfois graves sont souvent abordés avec humour, dans un argumentaire savamment réfléchit, qui tord le cou aux idées reçues et aux croyances dominantes : "Autorité et laxisme sont-elles les seules alternatives en termes d’éducation ?", "Quel rapport entre punition et dissimulation ?", "Quelle relation entre violence éducative et violence d’une société ?"…

Autant de questions abordées dans cette parenthèse éducative.

Un spectacle qui à le mérite de dédramatiser certaines étapes clé de l’évolution d’un enfant, et d’ouvrir les portes à d’autres manières de fonctionner, en se basant aussi bien sur des vérités scientifiques que sur des expériences de vie.

JDM
L'immobilier à Millau

395 €

APPARTEMENT T3 AVEC TERRASSE EN CENTRE-VILLE - Appartement T3 avec terrass[...]

455 €

Bd Richard , en 1er étage appartement T2 entièrement rénové. Séjour avec cu[...]

385 €

T2 CENTRE VILLE - Rue Saint Martin, appartement T2 de 45 m² environ situé e[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir