Culture et Loisirs

Le nouveau spectacle de l’association Mémoires de Sévérac se peaufine

Abonnés
  • Très utiles ces Horlogers du temps, pour indiquer la succession des siècles dans le spectacle…
    Très utiles ces Horlogers du temps, pour indiquer la succession des siècles dans le spectacle…
  • Ci-dessus :  que dit le livre magique Amandine ?		 Très utiles ces Horlogers du temps, pour indiquer la succession des siècles dans le spectacle...
    Ci-dessus : que dit le livre magique Amandine ? Très utiles ces Horlogers du temps, pour indiquer la succession des siècles dans le spectacle...
Publié le / Modifié le S'abonner

Chaudron, sorcières, potions magiques ? Presque ! Le nouveau spectacle de l’association Mémoires de Sévérac (coup d’envoi le 31 juillet) se peaufine, avec une admirable motivation des quelque 150 bénévoles. Sous la houlette de Christine, script et metteur en scène toulousaine, la fresque fantastique se met en place.

Un nouveau défi pour l’association ! La magie ne sera pas absente, cet été, dans la cour du château, puisque le fils rouge, ce sont deux enfants qui nous transporteront à travers les siècles, alors que sorciers, druides et livre et pierre magiques rythmeront l’histoire.

Une fresque grandiose

Une fresque grandiose attend les spectateurs avec effets spéciaux qui les mèneront de l’Antiquité jusqu’à l’avènement du chemin de fer à vapeur à Sévérac, en passant par Parmentier, Louis XVI, Gutenberg et Léonard de Vinci ! En cette année des 500 ans de sa disparition, plusieurs scènes lui rendent hommage, lui qui a lié amitié avec le duc d’Arpajon et certainement foulé le sol sévéragais.

L’économie, l’artisanat, l’agriculture, le commerce de Sévérac… au cours des âges, comme les hommes célèbres de Sévérac, aucune évocation ne manque à ce superbe livre de souvenirs ressuscités dans ce spectacle nommé : "Sévérac, l’Histoire au fil du temps".

Ce jour-là, Pierre Salles a évoqué les décors, qui se recyclent et se reconstruisent avec son équipe de douze bénévoles.

Les sept couturières, elles, transforment les anciens costumes de Jean le Fol, dégottent des tissus inutilisés, bref, font, à moindres frais, des miracles. Ainsi, dans ce nouveau spectacle haut en couleur, le détail des costumes comme la richesse apportée par les quelque 700 accessoires, le feu d’artifice, seront de mise, comme toujours !

"Sur scène, trois hommes en noir seront affectés en permanence au changement de décor comme chez les pros" déclare Pierre en riant. Corinne, la coprésidente précise qu’après plusieurs demandes de devis pour ce nouveau spectacle "on est repartis confiants mais avec budget très serré et donc complètement de zéro, sans faire de sentiment, coté prestataires." Ce sont les Aveyronnais qui ont emporté les marchés pour la bande-son : Vidéo Sons (Sévérac-d’Aveyron) pour les projections et lumières : ALS diffusion (Lioujas). Pour la partie photo, affiches, flyers… c’est Florent Deltour (Sévérac).

La chorégraphie des nombreuses danses, (tribales, indiennes, menuet) est assurée bénévolement par une prof de danse locale, Joss Rigal.

Emilia Archimbaud, pour sa part, et par ailleurs professeur de violon piano et chant et concertiste de talent (de Sévérac-le-Château également), a recherché de belles musiques.

Le spectacle, (17 €, 9 € pour les enfants et prix famille) sera joué le 31 juillet et les 1er et 2 puis les 5, 6, 7 et 8 août. Réservation en ligne début juin, et par téléphone au 05 65 47 67 31, à partir du 22 juillet. Spectacle dans la cour du château, en semi-nocturne.

Par ailleurs, si vous vous sentez l’envie de participer à cette belle aventure, contacter Corinne, en téléphonant au 06 24 55 44 96 ou secretariatjlf@gmail.com avant le 15 juin. Contact : www.memoiresdeseverac

CORRESPONDANT
Réagir