Social

Les aides à domicile sur les marchés de l'Aveyron pour sensibiliser sur leurs conditions de travail

  • "Nous avons décidé de faire une tournée des marchés pour informer la population sur les conditions de travail des salariés de l'ADMR, explique Emmanuel Dumas, secrétaire général FO Aveyron.
    "Nous avons décidé de faire une tournée des marchés pour informer la population sur les conditions de travail des salariés de l'ADMR, explique Emmanuel Dumas, secrétaire général FO Aveyron. Centre Presse / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Les militantes de FO ADMR vont aller à la rencontre des Aveyronnais car, comme elle l'affirment, leurs souffrances et inquiétudes sont partagées "par l'ensemble" des 1400 salariés de l'aide à domicile que compte le département.
 

Revalorisation de la valeur du point d'indice, des frais de déplacement, pénibilité physique, cadences de travail fragmentées, travail le dimanche... et, surtout, "manque de reconnaissance"... Pour les militantes de FO ADMR, l'inquiétude demeure quant à leurs conditions de travail.

"Nos conditions de travail se détériorent, nous devons aider des personnes de plus en plus dépendantes", affirme Sylvie Brunel, secrétaire du syndicat. "Il faut faire le maximum en un minimum de temps. Par exemple, nous avons 30 minutes pour réveiller une personne, la laver, l'habiller, la faire déjeuner... C'est à la limite de la maltraitance et cela met des filles dans le mal-être. Le nombre d'arrêts de travail augmente beaucoup", reprend Sylvie Brunel.

"Nous avons donc décidé de faire une tournée des marchés pour informer la population sur les conditions de travail des salariés de l'ADMR, explique Emmanuel Dumas, secrétaire général FO Aveyron. Nous distribuerons des tracts le 19 mai au marché de Marcillac, le 30 mai à celui de Villefranche-de-Rouergue et le 7 juin à Millau"

Ils proposeront par ailleurs aux personnes solidaires de signer une pétition sur le thème de l'amélioration des conditions de travail des salariés de l'aide à domicile.

Centre Presse Aveyron
Réagir