Hôpital Sainte-Marie de Rodez : un «déblocage» espéré vendredi

  • Les militants attendent beaucoup de la réunion de vendredi entre les représentants du secteur.
    Les militants attendent beaucoup de la réunion de vendredi entre les représentants du secteur. CPA / CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Au long de leur combat contre la «discrimination salariale» dont sont selon eux victimes les Aides médico-psychologiques (AMP), ils ont fait entendre leur colère dans leur établissement, au siège local de l’agence régionale de santé et même jusqu’à Paris… Et aujourd’hui, les militants CGT de l’hôpital Sainte-Marie l’affirment, autour de leur délégué Francis Cunnac: «A force, les choses semblent se débloquer».
Pour preuve, la réunion qui se tiendra vendredi à Montpellier entre représentants de la Fehap (Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs) et au cours de laquelle sera vraisemblablement évoquée leur lutte, qui vise à réduire l’écart salarial entre Aides médico-psychologique et aide-soignant, qui font selon les militants «exactement le même travail» avec à la clé pourtant une différence de 100 à 106 € mensuels en faveur des aide-soigant.
Une «discrimination inacceptable» pour la CGT, qui se «réserve la possibilité d’aller en justice» si rien n’évolue.
Les militants de la CGT de Sainte-Marie ont d’ores et déjà prévu un mouvement de débrayage de deux heures le 11 juin, au même titre que plusieurs autres hôpitaux régionaux.
 

X.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

540 €

Au coeur d'un quartier dynamique cet appartement semi-meublé de type 3 est [...]

252 €

RODEZ : Studio lumineux et fonctionnel proche de l'IUT et du Lycée Monteil.[...]

40 €

RODEZ Dans une résidence neuve et sécurisée, place de parking privative de [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir