Actu

Après la vallée du Cruou et Mondalazac, le village de Cantobre

Abonnés
  • Les marcheurs auriacois devant l’église de Mondalazac avec Alain Gaubert ayant cueilli une botte de « respounchous ».
    Les marcheurs auriacois devant l’église de Mondalazac avec Alain Gaubert ayant cueilli une botte de « respounchous ».
Publié le / Modifié le S'abonner

Les Marcheurs auriacois ont rencontré un peu de pluie lors de leur rando sur le causse Comtal. Une quinzaine de courageux avaient bravé, le 9 mai, la météo capricieuse pour effectuer une dizaine de kilomètres guidés par Maité et Bernard Viguier, à partir de Mondalazac, vers Billorgues et son château du général Tarayre, Solsac, la vallée du Cruou, le Grand mas, le château du Colombier… Le pot de l’amitié a été partagé en compagnie d’Alain Gaubert de Toulouse (ancien président des Aveyronnais de Toulouse), ayant été scolarisé à Auriac (avec Lucien) près de sa mère institutrice, avant de vivre une dizaine d’années à Mondalazac. Il put ainsi donner des explications sur cette région qu’il connaît : le passé des mines de fer de Mondalazac destinées aux fonderies de Decazeville, les importants domaines d’élevage (avec leurs châteaux) du causse comtal dont celui de la Goudalie où son père a travaillé… Le pot de l’amitié a été partagé devant l’église où justement Alain s’est marié voilà un demi-siècle…

CORRESPONDANT
Réagir