Famille

Faible poids de naissance: 20,5 millions de nouveau-nés en 2015

  • Faible poids de naissance: 20,5 millions de nouveau-nés en 2015
    Faible poids de naissance: 20,5 millions de nouveau-nés en 2015
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les nouveau-nés avec un faible poids de naissance sont exposés à un risque plus élevé de décès prématuré. Une étude de l’OMS permet désormais d’avoir une visibilité sur la situation dans le monde. Les progrès en la matière ne sont pas encore suffisants.

Peser moins de 2,5 kg à la naissance. Voici la définition d’un faible poids de naissance quel que soit le terme de l’accouchement. Cette situation augmente le risque de décès prématuré ainsi que de pathologies chroniques plus tard dans la vie. Une large étude menée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) révèle l’incidence de ce facteur de risque pour le nourrisson dans la plupart des pays.

Globalement, en 2015, 14,6% des naissances dans le monde correspondent à un petit poids de naissance. Ce qui constitue une amélioration par rapport à 2000, année durant laquelle cette proportion s’élevait à 17,5%. Pour autant, « cette réduction de la prévalence ne suffit pas à espérer parvenir à la baisse de 30% d’ici à 2025 », souligne l’OMS.

Trois quart des cas en Afrique et en Asie

D’autant que les pays les plus touchés ne voient pas la situation s’améliorer substantiellement. Plus de trois quart des petits nés avec un faible poids de naissance viennent au monde dans un pays pauvre ou à faibles revenus, principalement en Asie (48%) et en Afrique subsaharienne (24%). Dans les pays à hauts revenus, cette situation continue de constituer un problème de santé publique et n’a bénéficié ces dernières années d’aucun progrès.

Les efforts doivent donc être redoublés en matière de prévention de naissance prématurée et de naissance à terme d’enfant de faible poids. Pour cela, « la collecte de données concernant ces naissances est nécessaire et doit être améliorée », insiste l’OMS. Ainsi, les recommandations en matière de prévention pourraient être mieux ciblées et plus efficaces.

A noter : 80% des décès néonataux concernent des enfants nés de petit poids de naissance.

Destination Santé
Réagir