À Decazeville, de fin mai à fin juin, les artistes font le mur

Abonnés
  • Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés.
    Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés. Repro CP
  • Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés.
    Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés. Repro CP
  • Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés. Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés.
    Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés. Repro CP
  • Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés.
    Des visages et un déferlement de couleurs caractérisent les œuvres de Jo Di Bona. Mais les autres aussi sont colorés. Repro CP
Publié le , mis à jour

Du samedi 25 mai au samedi 29 juin, une vingtaine d’artistes vont faire vivre le premier festival de street art de Decazeville, "Mur Murs". Un événement qui va redonner des couleurs à l’ancien pays noir. Et permettre de poser un autre regard sur la cité née de l’industrie.

C’est aujourd’hui un artiste connu et reconnu sur la scène internationale. L’une de ses œuvres, en hommage aux victimes des attentats, a même fait la une du New York Times. Nouvelle figure emblématique de la scène de street art parisienne, Jo Di Bona est le parrain du premier festival "Mur Murs" de Decazeville, qui va redonner des couleurs à l’ancien pays noir, du 25 mai au 29 juin. Sa...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

49500 €

COMPROMIS DE VENTE EN COURS Bel appartement T2 trés lumineux avec balcon et[...]

164500 €

COMPROMIS EN COURS- Maison T6 ( 145 m2 habitables) trés bien entretenue ( t[...]

29800 €

Decazeville dans un immeuble en pierre, appartement T3 à rénover totalement[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?