Hommage

Decazeville : une stèle en mémoire du gendarme Paul Andrieu

  • Article journal d’époque
    Article journal d’époque Repro CP -
  • Bernard Augier montre le futur emplacement de la stèle.
    Bernard Augier montre le futur emplacement de la stèle. Repro CP -
  • Article journal d’époque
    Article journal d’époque Repro CP -
  • Article journal d’époque
    Article journal d’époque Repro CP -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le président des Retraités de la gendarmerie est l’instigateur de ce monument, à Firmi, en l’honneur d’un gendarme mort dans l’exercice de ses fonctions en février 1954.

Mardi 4 juin, à 17 heures, à Firmi, une stèle érigée à la mémoire du gendarme Paul Andrieu, tué en service commandé le 14 février 1954, sera inaugurée.

Bernard Augier, président de l’Association des retraités de la gendarmerie et des médaillés militaires du Bassin, était affecté le 15 mai 1989 à la brigade de gendarmerie de Firmi en qualité de commandant de cette unité. Il y restera 9 ans, d’abord comme chef de brigade, puis il fut ensuite nommé adjudant.

Meurtre

Durant cette période, en consultant les archives de la brigade, il prit connaissance du meurtre dont avait été victime le gendarme Paul Andrieu, originaire de la commune de Camjac, dans le Ségala aveyronnais, tué en service par un tir de fusil de chasse le 14 février 1954, à 20 h 45, à proximité de la caserne de gendarmerie, par un dénommé Vidal qu’il avait verbalisé à la suite de nombreux avertissements pour circulation sur un vélo dépourvu d’éclairage. Son supérieur, le chef de brigade Calmels, visé par un second tir, ne fut que très légèrement blessé grâce à l’intervention de témoins.

Un criminel un peu dérangé et qui s’adonnait à la boisson

Bernard Augier avait alors décidé qu’il interviendrait un jour pour rendre hommage à ce gendarme tué en service et c’est maintenant, en sa qualité de président des Retraités de la gendarmerie et des médaillés militaires du Bassin, qu’il va réaliser ce projet avec le concours du maire de la commune, Jean-Pierre Ladrech, de ses conseillers municipaux, ainsi qu’avec l’aide apportée par le personnel des archives départementales.

Le criminel Vidal, âgé de 45 ans, père de quatre enfants, était domicilié à Cerles, un des quartiers de Firmi. Il proférait – selon l’enquête du journaliste chargé du reportage de ce crime – fréquemment des menaces à l’égard des gendarmes mais n’était guère pris au sérieux par la population qui connaissait son état de santé (trépanation à la suite d’un accident de travail) et de son usage immodéré de la boisson.

Cette affaire reste encore gravée dans les mémoires de quelques Firminois qui l’ont vécue.

Bernard Augier et la municipalité vous invitent donc à venir nombreux mardi 4 juin, à 17 heures, à Firmi, pour assister à l’inauguration de la stèle érigée en mémoire de ce gendarme tué en service, à quelques mois seulement de sa retraite.

Correspondant
L'immobilier à Decazeville

541 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec[...]

17000 €

A VENDRE DECAZEVILLE-500 m centre-ville,Terrain à bâtir exposé Sud-Ouest av[...]

60500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Proche Lycée,Hôpital ,belle bâtisse d'environ 180 m2 h[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir