Littérature

Decazeville : Barbara veut publier "Les Murmures d’Ys"

  • Barbara B., alias B. B. Hara, présente « Les Murmures d’Ys ».
    Barbara B., alias B. B. Hara, présente « Les Murmures d’Ys ». DDM / DDM
Publié le / Modifié le S'abonner

Originaire du Bassin Barbara B. alias B. B. Hara lance jusqu’au 14 juin une campagne de financement participatif sur Ulule pour financer l’impression de son premier roman "Les Murmures d’Ys"

Originaire d’Agnac, Barbara B. a l’écriture chevillée au corps depuis toute petite.

Une passion récompensée dès le lycée avec "Nuit Funeste", qui a décroché le premier prix du concours régional de "Nouvelles noires et policière" au début des années 2000.

Bac L cinéma-audiovisuel en poche, Barbara a ensuite obtenu un BTS audiovisuel montage et postproduction. Et a travaillé dans ce secteur d’activité.

En parallèle, Barbara, qui vit de nouveau en Aveyron, a continué d’écrire, en l’occurrence des scénarios pour une série d’animation, avant de se tourner vers l’écriture de romans.

Elle souhaite ainsi publier son premier ouvrage intitulé "Les Murmures d’Ys".

De quoi parle votre roman "Les Murmures d’Ys" ?

Ys est une cité engloutie des légendes bretonnes. Mon roman se déroule dans la Bretagne du XIIe siècle. Un jeune paysan très pauvre nommé Killian part en quête des richesses supposées de cette cité. Il est bientôt rejoint par deux compagnons inattendus, des personnages extraordinaires. Il s’agit d’un voyage initiatique jalonné d’aventures et de surnaturel.

Pourquoi vous tournez-vous vers le financement participatif ?

J’ai décidé d’être une auteure indépendante et de créer mon propre label d’édition intitulé "Mikazuki" (croissant de lune, en japonais). Éditer un roman nécessite un minimum d’investissement. J’ai déjà financé la correction professionnelle du texte, ainsi que l’illustration de la couverture. La dernière étape est l’impression et pour cela, j’ai besoin d’un petit coup de pouce…

Pourquoi ce choix de l’indépendance ?

Compte tenu de la faible rémunération des auteurs par les maisons d’édition classiques, peu d’entre eux parviennent à vivre de leur plume.

C’est le combat mené par la ligue des auteurs professionnels pour une meilleure rémunération : actuellement, un auteur perçoit seulement en moyenne 10 % du prix de vente de son livre ; ce qui en fait le maillon le moins rémunéré de toute la chaîne du livre.

J’ai d’ailleurs vu qu’Olivier Norek a évoqué cette question de la rémunération devant le Ministre de la Culture, lors de son discours de lundi à la cérémonie de remise du Prix Maison de la Presse. J’ai aussi décidé de tester l’indépendance pour la totale liberté qu’elle offre et le contact direct avec les lecteurs.

Avez-vous d’autres projets ?

Oui. D’une part, la suite des "Murmures d’Ys". Mais aussi un diptyque dont j’ai écrit le premier jet, toujours dans un univers fantastique.

Aidez B.B. Hara avec Ulule

Afin de pouvoir financer l’impression de son premier roman, Barbara s’est tournée vers la plateforme de financement participatif Ulule. Le principe est de précommander le livre à paraître en novembre. L’argent de ces précommandes servira alors à payer l’impression de l’ouvrage. 4 000 € sont nécessaires ; déjà 1 800 € ont été collectés. Le site Ulule (https://fr.ulule.com/murmures-dys/) est simple d’emploi. Il vous suffit de choisir un pack parmi les propositions (la tranche des prix commence à 5 €et augmente en fonction des différents packs avec ou sans produits dérivés liés à l’univers du roman). La campagne participative dure jusqu’au 14 juin. Votre achat sera livré début novembre à votre domicile. Les frais de port sont inclus. Une belle idée pour anticiper les cadeaux de Noël.

Bernard-Hugues Saint-Paul
L'immobilier à Decazeville

58000 €

A VENDRE- Immeuble de rapport comprenant local commercial 70m2 ( libre)- T2[...]

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

76000 €

A VENDRE-Immeuble de rapport comprenant grand local commercial de 230m2 + 2[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir