Vie commerçante

Espalion : clin d’œil amusé pour des clics éclairés

  • Christophe Conte, arroseur arrosé par qui est venue l’idée, les pizzailos au féminin de Casa pour un « Instant de séduction » et l’incontournable Alain Vieilledent du café des Arts qui a toujours quelques bulles à partager.
    Christophe Conte, arroseur arrosé par qui est venue l’idée, les pizzailos au féminin de Casa pour un « Instant de séduction » et l’incontournable Alain Vieilledent du café des Arts qui a toujours quelques bulles à partager. Repro CPA -
  • Christophe Conte, arroseur arrosé par qui est venue l’idée, les pizzailos au féminin de Casa pour un « Instant de séduction » et l’incontournable Alain Vieilledent du café des Arts qui a toujours quelques bulles à partager.
    Christophe Conte, arroseur arrosé par qui est venue l’idée, les pizzailos au féminin de Casa pour un « Instant de séduction » et l’incontournable Alain Vieilledent du café des Arts qui a toujours quelques bulles à partager. Repro CPA -
  • Christophe Conte, arroseur arrosé par qui est venue l’idée, les pizzailos au féminin de Casa pour un « Instant de séduction » et l’incontournable Alain Vieilledent du café des Arts qui a toujours quelques bulles à partager.
    Christophe Conte, arroseur arrosé par qui est venue l’idée, les pizzailos au féminin de Casa pour un « Instant de séduction » et l’incontournable Alain Vieilledent du café des Arts qui a toujours quelques bulles à partager. Repro CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Christophe Conte photographie les commerçants de façon décalée.

Voilà une belle initiative pour mettre en avant le commerce local dont le message casse au passage les idées et les images reçues. "L’idée est toute bête. J’ai commencé par me prendre en photo puis j’ai demandé à Philippe, mon voisin boucher, d’amener un couteau et une saucisse et cela s’est enchaîné. Ma devise c’est faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux", raconte-t-il.

Christophe Conte en est déjà à quarante-cinq commerçants avec des retours appréciés et mérités tant sur la forme que sur le fond. "J’invite un commerçant à venir pour une prise de vue de cinq minutes pour le prendre sur le vif au naturel. Chacun apporte un ou deux objets et ça fonctionne bien".

Appel lancé aux partenaires pour en faire une expo cet été

Très bien même, au point de germer une autre idée, celle d’exposer ses clichés cet été. Avec les passages du Tour de France et de l’Avenir, et en pleine saison touristique, cela montrerait la vitalité du commerce Espalionnais. "Si les gens voient Christophe Cure escalader une montagne de macarons, je me dis que les gens auront envie d’en acheter et c’est un coup de pub. Mais au départ, il s’agit de donner le sourire aux gens, d’arrêter de penser qu’il n’y a pas grand-chose à Espalion alors qu’il y a tout avec 120 commerçants et que l’on y vit bien". Il ne les prendra pas tous en photos, se concentrant sur les petits commerçants mais Christophe Conte n’est qu’à la moitié de ce qui est un sacré coup de pub pour les commerçants comme pour la ville. D’ailleurs, il s’apprête aussi à tourner un film sur les réseaux sociaux avec Florent Rayrolles de la boutique informatique place du Marché. Des clics qui n’ont pas fini de provoquer le déclic des zygomatiques. Et es idées les plus simples sont souvent les meilleures. Objectif réussi !

Autres photos à voir sur sa page Facebook Photochristophe.

Olivier Courtil
L'immobilier à Espalion

103000 €

ESPALION : Dans résidence jouissant de très bonnes prestations (piscine, ac[...]

290 €

Bel appartement très lumineux situé au 3ème étage d'une petite copropriété [...]

85000 €

ESPALION - Dans une résidence récente au calme, jouissant de bonnes presta[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir