Fêtes et festivals

Aubrac : une 38e transhumance au goût du Label Rouge

Abonnés
  • Une 38e transhumance  au goût du Label Rouge
    Une 38e transhumance au goût du Label Rouge Repro CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner

À l’occasion de la 38e édition de la transhumance ce dimanche, l’association Bœuf fermier aubrac en profite pour célébrer les 20 ans du Label Rouge.

Une fête peut en cacher une autre sur l’Aubrac. La transhumance en Aubrac organisée par l’association Traditions en Aubrac dès ce jeudi jusqu’à dimanche, est l’occasion pour l’association Bœuf fermier aubrac de fêter dans la foulée, les vingt ans du Label Rouge, lundi prochain, sous le chapiteau à Aubrac. Entretien avec Patrick Mouliade, président de l’association.

Que représente pour vous la transhumance ?

La transhumance est inscrite dans notre cahier des charges avec nos exploitations à plus de 800 m et nos vaches nourries avec de l’herbe naturelle. C’est une évidence de l’associer à nos événements comme la transhumance de Bonnecombe et de Saint-Geniez. C’est l’occasion de mettre en lumière ce que font les éleveurs. C’est un travail que l’on le fait sur nos exploitations, ce n’est donc pas du folklore.

Quel est le programme de l’association ?

Une dizaine de bouchers adhérents seront présents ce dimanche pour suivre le troupeau de Serge Niel (président de l’association Traditions en Aubrac, NDLR) et partager le pique-nique. Nous présenterons quatre animaux au Salon du terroir à partir de samedi avec des dégustations pour souligner le travail de sélections et se rendre compte de la réalité du Label Rouge. Nous visiterons deux fermes à Prades-d’Aubrac lundi suivi du repas officiel à Aubrac avec 300 invitations lancées. On en profitera pour récompenser les cinq anciens présidents de l’association en offrant un couteau laguiole pour les 20 ans du Label Rouge avec un manche en os d’Aubrac réalisé par Benoît Mijoule.

Comment se porte l’association ?

Cela a démarré lentement mais notre démarche n’est plus à démontrer aujourd’hui. Nous valorisons les meilleurs animaux pour cette filière alors qu’au départ celle-ci n’était pas faite pour l’engraissement. Nous comptons 560 adhérents et nous devons être vigilants car nous sommes de plus en plus sollicités. De nombreuses personnes sont intéressées pour segmenter le marché et diversifier la production. Nous avons doublé nos volumes en cinq ans.

Que pensez-vous de la fermeture de l’abattoir de Sainte-Geneviève ?

On n’a pas les cartes en main mais il est dommage de perdre un outil aux normes. On risque de louper le coche pour demain. C’est une aberration, à l’heure où l’on parle de relocalisation, de supprimer cet outil. Si tous les éleveurs décident d’abattre sur place, pour l’instant Lucien Conquet est le seul quasiment à le faire sur le territoire, nous pouvons peser pour inciter à garder l’abattoir. Nous réfléchissons aussi avec le parc naturel régional de l’Aubrac qui est une chance sur le territoire, pour créer une marque. C’est une voie d’avenir avec des adhérents qui pourraient déposer la marque du parc ou une marque en bio pour ceux qui le sont.

Les réjouissances débutent dès ce jeudi sur le plateau

Jeudi 23 mai : 20 h 30, soirée découverte du plateau de l’Aubrac à Aubrac.  5 € /pers. sans réservation.
Vendredi 24 mai : circuit autocar à la journée pour découvrir l’Aubrac, 25 €/pers. Inscription : traditionsenaubrac@orange.fr
Samedi 25 mai : fête de la veillée de la transhumance à Saint-Chély-d’Aubrac : vieux tracteurs, exposition de cloches, fabrication du fromage à l’ancienne, jeu pour deviner le poids du taureau, marché de producteurs, passage d’un troupeau en transhumance dans l’après-midi. Dîner dansant : 23 €/pers.
Au village d’Aubrac : balade (découverte du plateau - environ 2 h) autour du village avec le Bureau des accompagnateurs des Monts d’Aubrac à 10 h, 14 h ou 16 h : 6 €/ pers. Samedi 25 et dimanche 26 mai : Salon du terroir Aubrac, Jeu du poids du taureau avec les éleveurs, stands d’information touristique, producteurs et artisans du plateau, présentation de bovins., etc. Possibilité de déjeuner sur place. Jardin botanique de l’Aubrac gratuit tout le week-end, visite commentée samedi et dimanche à 15 h.
Dimanche 26 mai : transhumance à Aubrac. Passage des troupeaux décorés, présentation de l’éleveur et de son mode d’élevage, animations (tombola, danses de groupes folkloriques,…), marché de producteurs. Entrée à la fête : 6 € /pers.
Randonnée en boucle 12 km avec suivi d’un troupeau transhumant (matin et après-midi) : 25 € /pers.
Déjeuner montagnard (11 h 15, 12 h, 12 h 30, 13 h 15 et 13 h 45) : 25 € /pers.
Dîner dansant 20 h avec l’orchestre Louis Prunières : 27 € /pers.
​Village de Salgues (D987) : passage des troupeaux en Transhumance : tripous - escargots à partir de 7 h.

Renseignements et Réservation  (repas et balades) : office de tourisme Aubrac-Laguiole à Saint-Chély d’Aubrac : au 05 65 44 21 15 ou accueil.stchelydaubrac@orange.fr

Propos recueillis par Olivier Courtil
Réagir