Social

Conditions d'accueil des tout-petits : mobilisation devant la Maison de l'enfance de Rodez

  • Une mobilisation du même type aura lieu jeudi 23 mai devant la crèche les P'tits loups, située dans le quartier de Bourran, à Rodez.
    Une mobilisation du même type aura lieu jeudi 23 mai devant la crèche les P'tits loups, située dans le quartier de Bourran, à Rodez. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Baisse du ratio d'encadrement, accueil en surnombre validé au quotidien, réduction de la surface d'accueil... Des indiscrétions remontées depuis les groupes de travail gouvernementaux font craindre le pire aux professionnels de la petite enfance, mobilisés au niveau national derrière la CGT et l'association Pas de bébés à la consigne.

Dans les crèches et micro-crèches, qualité d'accueil et enfants et conditions de travail des professionnels sont grandement menacées à court terme, selon la CGT fédération des services publics, qui organisait à Rodez mercredi 22 mai une opération de sensibilisation en direction des parents.

Devant la Maison de l'enfance, plusieurs militants CGT énumèrent pour les parents, tracts à l'appui, les raisons de ces inquiétudes : une réduction de la surface d'accueil des enfants, qui passerait de 7 m2 à 5,5 m2, l'augmentation du nombre d'enfants par professionnel (actuellement 1 encadrant pour 5 lorsque les enfants ne savent pas marcher, 1 pour 8 ensuite), une inflation du nombre d'enfants dans les micro-crèche, qui passerait de 10 à 16 au maximum...

"La loi Essoc (pour un État au service d'une société de confiance) prépare des ordonnances sur le mode d'accueil de la petite enfance. Il y a eu des fuites sur les pistes étudiées par le gouvernement et nous redoutons une dégradation de la qualité d'accueil des enfants et de nos conditions de travail", explique Lætitia Caussanel, auxiliaire de puériculture à la Maison de l'enfance et militante CGT. "Les ordonnances risquent de passer pendant l'été, alors nous préférons nous mobiliser dès maintenant", reprend la jeune femme.

Une mobilisation du même type aura lieu jeudi 23 mai devant la crèche les P'tits loups, située dans le quartier de Bourran, à Rodez.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Rodez

473 €

RODEZ-HYPERCENTRE : appartement de type 3 duplex, au calme du centre ville[...]

16770 €

A saisir Terrain constructible de 306 m², 324 m², 387 m² à 45 euros/m² dans[...]

240000 €

Situé dans le nouvel Ecoquartier labellisé au coeur du centre historique d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir