Cinéma

"Once Upon a Time in Hollywood" : Tarantino reçoit une standing ovation de six minutes

  • "Once Upon a Time in Hollywood" de Quentin Tarantino avec Margot Robbie, Leonardo DiCaprio et Brad Pitt sortira le 14 août 2019 en France.
    "Once Upon a Time in Hollywood" de Quentin Tarantino avec Margot Robbie, Leonardo DiCaprio et Brad Pitt sortira le 14 août 2019 en France.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Prêt à temps pour la sélection officielle cannoise, le neuvième film de Quentin Tarantino n'a pas déçu les festivaliers venus le découvrir lors de sa première mondiale. "Once Upon a Time in Hollywood", réunissant la crème de la crème des acteurs notammentMargot Robbie, Brad Pitt et Leonardo DiCaprio, a reçu une standing ovation pendant six minutes.

25 ans après son couronnement au Festival de Cannes "Pulp Fiction", Quentin tarantino présentait mardi 21 mai sur la Croisette sa dernière réalisation. Particulièrement attendu, "Once Upon a Time in Hollywood" a fait une sacrée impression aux chanceux présents dans la salle.

Le film américain qui revient sur le Hollywood de la fin des années 60 a reçu une standing ovation de six minutes, laissant ses stars, Quentin Tarantino, Leonardo DiCaprio et Brad Pitt pantois face à tant de reconnaissance. Canal+ qui retransmet ce 72e festival en a profité pour partager ce moment d'art et d'amour sur son compte Twitter :

Une projection largement et longuement attendue ne serait-ce que par les journalistes accrédités qui ont dû faire la queue pendant deux heures avant d'accéder à la projection prévue pour la presse. Sur le tapis rouge, le quatuor hollywoodien formé par Quentin Tarantino, Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Margot Robbie a su enflammer la Croisette, jouant avec les photographes et les fans qui ne cessaient de scander leurs noms.

Une standing ovation de six minutes n'est pourtant pas si rare à Cannes. En 2018, Spike Lee avait eu droit au même sort avec son film engagé "BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan", reparti du Festival avec le Grand Prix. 

Côté hors-compétition, c'est un autre réalisateur palmé à Cannes qui a rendu la Croisette hystérique avec une standing ovation de dix minutes. Le dernier film de Claude Lelouch, "Les plus belles années d'une vie", la suite de "Un homme et une femme", a rendu nostalgiques la plupart des personnes venus ce samedi 18 mai 2018.

Et que dire des vingt minutes d'ovation accordées au documentaire de Michael Moore "Fahrenheit 9/11" en 2004 ? Cette année-là, son réquisitoire anti-Bush repart avec la Palme d'Or, sous le regard de Quentin Tarantino, alors président du jury. Une décision contestée par certains qui soupçonnent le cinéaste de favoritisme. Non content de s'être publiquement affiché contre le président des Etats-Unis de l'époque, le réalisateur partage alors avec son lauréat le même producteur, Harvey Weinstein.

Bande-annonce : Youtu.be/ELeMaP8EPAA

Relaxnews
Réagir